Comment le chocolat stimule le cerveau

Dernière mise à jour: janvier 2021
unspl-m-chocolade-13-1-21.jpg

news Les flavanols du cacao exercent un effet remarquable sur l’irrigation du cerveau, ce qui améliore la capacité à réaliser des tâches complexes.

Les flavanols, une sous-famille de flavonoïdes, sont des molécules aux propriétés antioxydantes reconnues. Plusieurs plantes en sont très riches, en particulier le théier, la vigne et le cacaoyer. La fève de cacao est l’une des sources les plus importantes de flavanols (catéchines), et le chocolat noir en contient environ 54 mg / 100 g.

Bon pour les artères

Il a déjà été démontré que les flavanols du cacao exerçaient un effet bénéfique sur la santé vasculaire en protégeant l’endothélium, la couche la plus interne des vaisseaux sanguins, en contact avec le sang. La détérioration de ces tissus contribue notamment à la formation des plaques bouchant les artères (athérosclérose). Des recherches récentes suggèrent des bienfaits des flavanols sur les fonctions cérébrales.

Une équipe britannique (université de Birmingham) a exploré cette piste. Des adultes en bonne santé ont été répartis en deux groupes : en alternance, les uns ont avalé une boisson très riche en flavanols de cacao, les autres du cacao avec des faibles quantités de flavanols. Des tests ont suivi, sous forme de tâches mentales complexes, et il s’avère que lorsque l’exigence cognitive est élevée (mémoire, raisonnement, concentration…), la consommation de flavanols est associée à de meilleures performances.

Et bon aussi pour le cerveau

Pourquoi ? Parce que les flavanols induisent une oxygénation plus forte et plus rapide du cerveau. Les chercheurs ont démontré cela en plaçant les participants en état d’hypercapnie (trop de dioxyde de carbone - CO2 - dans le sang). Pour cela, on leur a fait respirer de l’air contenant une concentration élevée (mais sécurisée…) en CO2, et on constate que les flavanols en favorisent l’élimination plus rapide en stimulant les apports en oxygène vers le cerveau.

De fait, ajoutent les auteurs, les personnes qui ont le mieux réagi à l’action des flavanols en situation d’hypercapnie sont aussi celles dont les résultats se sont le plus améliorés lors des tests cognitifs compliqués. En pratique, si on veut un peu stimuler ses capacités mentales, il n’est sans doute pas inutile de croquer un morceau de chocolat noir.

Voir aussi l'article : Bienfaits du chocolat : l'importance de la teneur en cacao

Source: Scientific Reports (www.nature.com/srep)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.