ad

Covid-19 : quel effet sur la consommation de drogue ?

Dernière mise à jour: octobre 2020 | 6010 visites
drugs-joint-cannabis-sigar-170_400_03.jpg

news Cannabis, cocaïne, réseaux de distribution… : un rapport montre l’influence de la pandémie de coronavirus (Covid-19) sur la consommation de drogue en Europe.

Cet état de lieux a été dressé par l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT). Il indique d’abord que l’épidémie de Covid-19 n’a pas vraiment désorganisé le trafic. Ainsi, si le transport aérien a été paralysé, cela n’a pas été le cas du transport maritime, par lequel l’approvisionnement s’est poursuivi en Europe.

Autre élément : le confinement a renforcé certains comportements, comme les commandes via les réseaux sociaux et les livraisons à domicile. Sur le plan de la consommation, on observe que l’usage de drogues stimulantes, comme la MDMA et la cocaïne, a plutôt baissé durant cette période, alors que l’usage du cannabis et des anxiolytiques (benzodiazépines), en combinaison avec des boissons alcoolisées, a connu une hausse significative.

Ceci étant, globalement, le rapport souligne qu’il n’y a jamais eu autant de cocaïne en Europe que ces dernières années, avec un degré de pureté croissant. Il s’agit de la deuxième drogue la plus vendue sur le continent, derrière le cannabis. Il est important de souligner aussi qu’un nombre de plus en plus inquiétant de seniors sont confrontés à une dépendance aux médicaments opioïdes, et que les overdoses explosent. Prescrits initialement comme antidouleurs, ils induisent une très forte accoutumance. Ces produits causent des désastres aux Etats-Unis depuis plusieurs années, et ils semblent déclencher des ravages similaires en Europe.

Voir aussi l'article : Nos eaux usées : une photographie de la consommation de drogue

Source: Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (https://europa.eu/european-)
publié le : 01/11/2020
ad
pub