ad

3 bonnes choses à savoir sur la pizza

Dernière mise à jour: septembre 2020 | 9445 visites
123m-pizza-15-9-20.jpg

news La pizza est l'un des plats les plus consommés au monde. Préparations, saveurs, calories : voici trois bonnes choses à savoir.

Quelle est la pizza la plus populaire ?

La reine des pizzas est incontestablement la Margherita. Elle a été imaginée pour la reine Margherita de Savoie à la fin du 19ème siècle, lors d'un voyage à Naples. Elle reprend les couleurs de l'Italie : le vert (basilic), le blanc (mozzarella) et le rouge (tomate). Si vous souhaitez cuire vous-même cette pizza, optez pour de la pulpe de tomate nature et délaissez les concentrés et les sauces tomatées très riches en sucre déjà préparées et disponibles en conserves ou en bocaux.

Comment alléger la préparation ?

La pizza, même basique, fournit une quantité assez impressionnante de calories. Pâte, fromage, huile, charcuterie, garniture... : selon la quantité d'ingrédients, il faut compter entre 250 et 400 kcal pour 100 g de pizza.

Pour alléger un peu tout cela, remplacez par exemple le jambon cru par du jambon blanc, plus maigre. Utilisez des tomates cerises au lieu du concentré de pulpe de tomate préparé. Faites l'impasse sur l'huile pimentée. Ayez la main légère sur le fromage, surtout s'il est très calorique comme le gorgonzola. Évitez l'ajout de lardons ou de fruits en sirop comme des ananas (pour la pizza hawaïenne tant décriée par les connaisseurs).

Comment obtenir davantage de saveurs ?

Pour déguster une pizza comme en Italie, il convient de respecter certains fondamentaux. Ainsi, optez toujours pour de la mozzarella en guise de fromage de base. Et ne vous laissez pas convaincre par le gruyère ou l'emmental râpé. Le provolone, un peu plus piquant, peut également faire l'affaire. Privilégiez les légumes frais, grillés ou marinés dans de l'huile d'olive : aubergine, poivrons, tomates, roquette, courgette, champignons... Si possible, la pâte sera produite à partir d'une farine non raffinée. N'oubliez pas les herbes aromatiques comme l'origan (à mélanger par exemple à la pulpe de tomates) et surtout le basilic frais. Il sera ajouté après la cuisson pour ne pas altérer son goût.

Voir aussi l'article : Pizzas et lasagnes industrielles : pourquoi il vaut mieux les éviter

Source: Barbara Simon - Vidéo : Hervé Cuisine (www.hervecuisine.com)
publié le : 25/09/2020 , mis à jour le 24/09/2020
ad
pub