ad

Attirance sexuelle : pourquoi projette-t-on ses propres envies ?

Dernière mise à jour: juillet 2020 | 4358 visites
123m-koppel-15-7-20.jpg

news Beaucoup ont tendance à projeter leur propre attirance sexuelle sur un partenaire potentiel. Ceci expliquerait la raison pour laquelle un homme ou une femme peut croire à tort qu'il existe une attirance mutuelle.

Une équipe écossaise (université de Stirling) a organisé des séances de speed dating regroupant au total quelque 1200 hommes et femmes hétérosexuels. Après chaque rencontre de trois minutes, les participants notaient à quel point ils étaient attirés sexuellement par l'autre personne et leur estimation de l’attirance sexuelle qu’ils avaient inspirée. En outre, ils devaient évaluer leur apparence, leur physique, leur personnalité, leur attrait général et leur orientation socio-sexuelle, tout ceci permettant de déterminer le statut socio-sexuel.

Il en ressort que les personnes qui s’attribuent un statut socio-sexuel limité attachent une réelle importance au lien émotionnel avec le partenaire. Elles ne sont pas intéressées par le sexe occasionnel. Les individus avec un statut socio-sexuel illimité, en revanche, n’y voient aucun problème. Ils estiment que les relations sexuelles devraient être possibles sans amour, engagement ou tout type de connexion émotionnelle.

Quels hommes surestiment l'intérêt à leur égard ?


La majorité des participants ont pu estimer correctement quelles personnes étaient intéressées par eux et lesquelles ne l'étaient pas, et il s'est également avéré que cette estimation n'avait aucun impact sur leur propre intérêt sexuel pour leurs interlocuteurs.

Il apparaît cependant que ceux qui se considéraient attirants et qui étaient ouverts à des flirts sans lendemain surestimaient plus souvent l'intérêt sexuel de leurs partenaires de conversations. Selon les chercheurs, c'est parce qu'ils projettent leur propre intérêt sur les autres.

Le test a également indiqué que les hommes sont plus susceptibles de surestimer l'intérêt à leur égard. Ceci s’explique par le fait qu'en général, les hommes se concentrent davantage sur les relations à court terme et sont plus souvent ouverts aux relations sexuelles occasionnelles. Il y a donc là aussi une projection.

Voir aussi l'article : Sexualité : préférez-vous un partenaire plus jeune ou plus âgé ?

Source: Psychological Science (https://journals.sagepub.co)
publié le : 27/07/2020 , mis à jour le 26/07/2020
ad
pub