ad

Comment le stress au travail abîme les artères

Dernière mise à jour: juin 2020 | 7304 visites
123m-stress-werk-2-6-20.jpg

news Le stress professionnel augmente sensiblement le risque de souffrir de la maladie artérielle périphérique, caractérisée par l’obstruction progressive des artères dites périphériques (par rapport au cœur), en particulier celles des jambes.

Le stress au travail est caractérisé par une forte pression et un faible contrôle, deux paramètres prépondérants dans le développement du burn out.

Comme l’explique cette équipe suédoise (Karolinska Institutet), le rôle du stress professionnel dans la maladie artérielle périphérique (MAP) est encore peu clair. Afin de mieux le cerner, les chercheurs ont analysé des données concernant quelque 140.000 personnes, hommes et femmes, âgées de 39 à 49 ans à l’entame, suivies pendant une période moyenne de 13 ans. Au départ, aucune n’avait été traitée pour une MAP. A intervalles périodiques, les participants ont rapporté leur degré de stress professionnel : environ un quart (23%) y ont été confrontés de manière significative durant un laps de temps suffisamment long. Les cas d’hospitalisation pour une MAP ont été recensés.

Le résultat montre qu'un stress élevé au travail augmente de 41% le risque de maladie artérielle périphérique, et ceci après avoir pris en compte des paramètres comme le sexe, le tabagisme (facteur de risque majeur de MAP !), le statut socio-économique ou le diabète. Comme l’expliquent les auteurs, « la pression au travail est associée à une hausse consistante du risque d’hospitalisation en raison d’une maladie artérielle périphérique, et de là, à un risque relatif plus élevé de présenter une maladie coronaire ou un accident vasculaire cérébral ».

Le lien de cause à effet reste à préciser, mais il est probable qu’il renvoie à un phénomène inflammatoire. On rappellera qu’au-delà de l’administration de médicaments et de l’adaptation du mode de vie, le traitement classique de l’obstruction d’une artère périphérique, singulièrement de la jambe, consiste à pratiquer une angioplastie : introduction dans l’artère d’un ballonnet que le médecin fait gonfler afin d’élargir le vaisseau, avec le cas échant la pose d’un stent (petit cylindre) pour maintenir l’ouverture.

Voir aussi l'article : Test - A quel point êtes-vous stressé ?

Source: JAMA (https://jamanetwork.com/jou)
publié le : 04/06/2020 , mis à jour le 03/06/2020
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci