ad

Grossesse : quelles solutions contre les nausées et les vomissements ?

Dernière mise à jour: août 2020 | 3871 visites
123m-zw-ziek-19-11-19.jpg

news Les nausées et les vomissements sont fréquents pendant la grossesse, surtout au premier trimestre. Dans certains cas, ces troubles peuvent prendre un caractère très sévère. Quelle prise en charge ?

Les nausées et les vomissements intenses exposent la mère à une déshydratation, à des problèmes életrolytiques (sodium, potassium, calcium…) et métaboliques, et à des complications graves. La femme risque de perdre beaucoup de poids. En cas de nausées et de vomissements bénins, les mesures diététiques sont souvent suffisantes : manger des repas fractionnés, légers et pauvres en graisse, boire souvent et en petites quantités...

Dans les cas sévères, indique la revue médicale Prescrire, le traitement prioritaire consiste en une association entre la réhydratation parentérale (intraveineuse) et le repos, sachant que l’approche diététique est insuffisante. Un médicament peut être envisagé : le métoclopramide (Primperan ou autre), ajoute Prescrire, est le médicament pour lequel on dispose du plus grand recul d’utilisation au cours du premier trimestre de grossesse, sans signal important de malformation fœtale. Toutefois, après le premier trimestre, « les conséquences à long terme de l’exposition au métoclopramide ne sont pas connues ».

Les corticoïdes sont à utiliser avec prudence en situation d’échec du métoclopramide, seulement de façon exceptionnelle et pendant très peu de temps, en réduisant rapidement la dose. Les autres médicaments (ondansétron, dompéridone, alizapride, dropéridol, halopéridol…) présentent une balance risque - bénéfice défavorable, avec « des effets indésirables disproportionnés ou trop mal connus ».

Voir aussi l'article : Grossesse : que faire contre les nausées ?


publié le : 05/01/2020 , mis à jour le 20/08/2020
ad
pub