Pourquoi peut-on tomber enceinte malgré la contraception ?

Dernière mise à jour: juin 2019 | 1870 visites
zw-slapen-wit-psych-170_560_04.jpg

news En théorie, une grossesse n'est pas possible sous contraception. En pratique, la situation est différente. Sous pilule, l'échec est souvent lié au non-respect du schéma contraceptif. Mais une particularité génétique pourrait-elle aussi intervenir ? En tout cas, c'est fort possible avec le stérilet.

Selon une étude américaine, une femme sur 20 serait porteuse d'un gène susceptible de stimuler la dégradation des substances actives contenues dans le contraceptif.

Les contraceptifs, pilule ou stérilet, ne sont jamais fiables à 100%, sans qu’on sache vraiment pourquoi. Les médecins attribuent souvent les échecs à une utilisation incorrecte du contraceptif.

Les chercheurs américains ont examiné 350 femmes avec un implant contraceptif libérant de la progestérone. Ils ont vérifié que la concentration de l'hormone dans le sang était suffisamment élevée pour empêcher une grossesse. En réalisant des tests ADN, ils ont constaté qu'un gène spécifique (CYP3A7*1C) était actif chez 5% des femmes. Or, ce gène produit une enzyme qui altère les substances actives des contraceptifs, comme la progestérone. Si la concentration de progestérone chute trop bas, l’implant fonctionnera moins bien... voire pas du tout.

Les femmes avec ce gène actif pourraient donc tomber enceinte tout en utilisant un contraceptif, surtout si celui-ci contient une dose relativement faible de substances actives. Aucune recherche de ce type n’a été réalisée pour d’autres contraceptifs (pilule).

Source: Obstetrics & Gynecology (https://journals.lww.com/gr)
publié le : 19/06/2019 , mis à jour le 18/06/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci