4 bienfaits du froid pour le corps et la peau

Dernière mise à jour: février 2018 | 2725 visites
123-p-winter-koud-sneeuw-170-11.jpg

conseil On ne l’imagine pas au premier abord. Et pourtant, le froid est un précieux allié de l’organisme. Microbes, douleur, sommeil, peau... : il engendre de réels effets bénéfiques pour notre bien-être. En voici quatre exemples.

Le froid chasse les maladies

Le froid tue les microbes, entend-on souvent. Ce n’est pas tout à fait vrai. Néanmoins, les températures négatives ont bien pour effet de ralentir l’activité des virus et des bactéries, tout en soutenant la fabrication des lymphocytes, les cellules du système immunitaire. Le froid permet donc, d’une certaine manière, de combattre les maladies hivernales. C’est le cas notamment des rhinovirus, à l’origine des rhumes. De multiples études ont montré qu’il y en avait nettement moins quand il fait froid et sec qu’en cas de météo fortement humide. Le souci, dans la transmission des microbes, ce sont les espaces clos, trop chauffés et mal aérés.

Le froid atténue la douleur

Il vous est sans doute déjà arrivé de mettre un peu de glace sur un hématome. Un réflexe vieux comme le monde, l’action antalgique du froid étant connue depuis l’Antiquité. Le froid a un effet anesthésiant en endormant les nerfs sensitifs (qui transmettent l’influx nerveux vers le cerveau) et en stimulant la production d’endorphine (un antidouleur naturel).

Le froid aide à mieux dormir

Lorsque votre corps est prêt pour aller dormir, il diminue progressivement sa température interne. Contrairement à une idée reçue, prendre un bain chaud avant de se coucher n'est pas une bonne idée. Il est par ailleurs conseillé de dormir le visage au frais et le reste du corps au chaud dans une chambre qui affiche une température entre 16 et 18 °C. Cela favorise la respiration et un sommeil réparateur et de qualité.

Le froid donne bonne mine

Le froid stimule la micro-circulation, ce qui permet de lutter contre le relâchement de la peau (en resserrant les pores) et de décongestionner les zones fragiles (comme celle ultra-sensible du contour des yeux). Ce n’est d’ailleurs pas pour rien si le froid est utilisé en (dermo-)cosmétique pour atténuer les cernes, illuminer le teint et estomper les ridules.

Source: Barbara Simon
publié le : 13/02/2018 , mis à jour le 12/02/2018

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaçtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci