Bébé : dormir sur le dos, jouer sur le ventre

Dernière mise à jour: novembre 2017 | 1753 visites
123-baby-ligt-buik-01-16.jpg

conseil Le développement moteur des bébés semble s’être ralenti cette dernière décennie. Les enfants rampent et marchent plus tard. On suppose que ceci est notamment dû à un usage excessif de la poussette et du relax.

Dormir sur le dos est nécessaire pour prévenir la mort subite, mais quand le bébé est réveillé, il doit passer du temps sur le ventre.

Sur le ventre : les effets positifs

La force. La position ventrale renforce les muscles du cou, du dos et des bras, ce qui est nécessaire pour contrôler la tête, rouler, s’asseoir, ramper et marcher.

Ramper – basculer. Le bébé va apprendre à répartir son poids, ce qui l’aide à développer la force et la stabilité nécessaires pour s’asseoir et ramper.

L'équilibre. Le bébé prend conscience de son corps et des effets de la gravité sur la poussée.

L'agilité des mains. Sur le ventre, le bébé voit mieux ses mains, ce qui favorise sa coordination et son agilité.

Un effet apaisant. Cette position peut être incommodante au départ, mais à terme, elle va avoir un effet rassurant.

La confiance et l'autonomie. Dans cette position, le bébé peut contrôler ses mouvements et découvrir son environnement.

Outre des effets positifs sur la mobilité, cette position présente des avantages pour le développement visuel et mental.

Trop peu sur le ventre : les effets négatifs

Un développement retardé. Si le bébé n’adopte pas assez la position ventrale, il ne peut pas développer une stabilité suffisante pour apprendre à rouler et à s’asseoir. Il peut éprouver des difficultés pour se déplacer et se tenir dans d’autres positions. Son développement moteur peut en être retardé ou perturbé.

La déformation crânienne. Ne pas mettre un bébé sur le ventre et/ou le changer trop peu de position peut le mener à toujours adopter la même position de tête. Comme celle-ci est « molle », la boîte crânienne peut être aplatie d’un côté et/ou sur-développée de l’autre.

Les conseils pratiques

Il est important de positionner régulièrement le bébé sur le ventre. Commencez par quelques minutes, laissez le bébé s’accoutumer à la position et augmentez progressivement la durée (5, 10, 20, 30 minutes), au fur et à mesure qu’il se renforce. Il est très important que le bébé soit quotidiennement positionné sur le ventre (au moins 3 fois par jour), et cela dès la naissance. Ne le forcez pas et veillez à ce qu’il soit rassuré. Plus vite il sera habitué à cette position, plus vite il l'appréciera. Restez cependant vigilant.

Le port. Alternez votre manière de porter le bébé. Vous pouvez le porter sur un bras puis sur l’autre, avec son dos contre votre ventre ou son ventre sur votre avant bras. Veillez à varier les positions de sa tête.

Le jeu. Une bonne manière d’habituer votre bébé à rester sur le ventre est de le placer sur le haut de votre corps, le visage tourné vers le vôtre. Cela le motivera à bien se positionner pour vous regarder. Sur une surface plane, disposez des jouets des deux côtés du bébé pour le stimuler à tourner la tête et à les attraper avec les deux mains.

Les soins. Durant la toilette et l’habillage, vous pouvez faire rouler le bébé d’un côté à l’autre. Après chaque soin, laissez le bébé quelques minutes sur le ventre.

La nourriture. Si vous allaitez, vous changez automatiquement la position de votre bébé. Si vous donnez le biberon, changez de bras régulièrement.

Le transport. Le relax est pratique mais il ne faut pas en abuser : son usage excessif a un effet négatif sur le développement des muscles du dos et du ventre.

Le sommeil. Le bébé doit toujours dormir sur le dos. Il s’agit d’une recommandation cruciale dans le cadre de la prévention contre la mort subite du nourrisson.


publié le : 24/11/2017 , mis à jour le 23/11/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaçtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci