Commencer à courir pour arrêter de fumer

Dernière mise à jour: novembre 2017 | 5075 visites
nb-vrouw-sport-lopen-08-15.jpg

news Le sevrage tabagique n’est pas une mince affaire : un programme baptisé « Run to Quit » (courir pour arrêter) semble donner d’excellents résultats. Chaque fumeur peut l’adapter à sa manière.

Le concept repose sur deux grands axes : des conseils pour arrêter de fumer et la course à pied (sachant qu’un autre type d’activité physique peut être envisagé). Une équipe canadienne (université de la Colombie-Britannique) a évalué l’efficacité de l’approche sur des volontaires répartis dans une vingtaine de sites à travers le pays. L’intensité de l’effort (rythme, distance….) était modulée en fonction des capacités de chacun, et augmentée - très - progressivement. Des mesures ont été effectuées à une, trois et dix semaines (fin du programme en groupe), et ensuite après six mois.

Que constate-t-on ?

• Dès les premières semaines, 91% des participants rapportent une baisse (variable) de la consommation de cigarettes.

• Les tests montrent que le taux de monoxyde de carbone (CO) expiré diminue sensiblement.

• L’activité physique en groupe stimule la pratique isolée : les fumeurs courent de leur côté, en plus des joggings en commun.

• A dix semaines, les participants rapportent une amélioration de leur bien-être physique et mental.

• A six mois, 20% d’entre eux indiquent avoir arrêté de fumer et 21% continuent à courir régulièrement.

Le résultat est remarquable, considérant surtout le taux de cessation à six mois. Il n’est pas exclu que les fumeurs qui ont intégré ce programme étaient particulièrement motivés, mais cela n’enlève rien au bénéfice. Les chercheurs estiment que cette intervention démontre un potentiel évident, et qu’elle devrait inspirer les initiatives à l’échelle locale et/ou les fumeurs sur le plan individuel.

Source: Mental Health and Physical Activity (www.journals.elsevier.com/m)
publié le : 25/11/2017
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci