ad

Migraine : que faire contre la douleur ?

Dernière mise à jour: novembre 2017 | 9482 visites
123m-migraine-hoofdpijn-pijn-13-11.jpg

news Le mal de tête est sans doute le symptôme le plus accablant d’une crise de migraine. Comment le patient peut-il réagir, par des mesures non médicamenteuses et/ou avec quels antidouleurs ?

La crise de migraine se caractérise par des céphalées qui durent quelques heures à plusieurs jours, unilatérales (le plus souvent), pulsatiles, accompagnées de nausées, de vomissements et d’une sensibilité à la lumière (photophobie) et au bruit (phonophobie). Les activités quotidiennes sont fortement entravées, voire impossible à mener à bien.

• Pour les mesures non médicamenteuses, le repos dans un environnement sombre, silencieux et à une température fraîche, l’application de glace sur la tête, un peu de sommeil…, peuvent contribuer à soulager la douleur.

• Concernant les médicaments, l'antidouleur à essayer en premier est le paracétamol, indique la revue médicale Prescrire. Il soulage environ la moitié des patients et expose à moins d’effets indésirables, et le cas échéant à moins d’interactions médicamenteuses, que les autres médicaments utilisés contre la migraine. En cas d’échec, les médicaments de choix sont - sauf chez la femme enceinte - l’ibuprofène et le naproxène, et si leur efficacité est elle aussi insuffisante, on passe aux triptans (sumatriptan). Attention : l’utilisation à visée préventive (sur base régulière, voire quotidienne) des antalgiques soulève un risque de maux de tête chroniques.

• Certains médicaments sont à éviter, poursuit Prescrire : coxibs (célécoxib, étoricoxib et parécoxib), acéclofénac et diclofénac, piroxicam, opioïdes (y compris ceux dits faibles comme la codéine et le tramadol), ergotamine, dihydroergotamine, dompéridone…

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub