Piscines et jacuzzis : de l’eau… et trop d’urine

Dernière mise à jour: juillet 2019 | 9835 visites
123m-zwembad-zwemmen-24-4.jpg

news Malgré les mises en garde, certains se laissent aller à uriner lorsqu’ils barbotent dans la piscine : une attitude déplorable, en termes de respect, d’hygiène et de santé.

Ce comportement n’a rien de neuf, évidemment et hélas ! Et il n’a rien de banal non plus : des recherches ont montré que les composés organiques contenus dans l’urine réagissent avec le chlore pour former des substances volatiles (émanations) et irritantes, néfastes pour la santé des baigneurs (en particulier sur le plan respiratoire). Une équipe canadienne (université de l’Alberta) a testé un nouveau marqueur urinaire afin d’améliorer le contrôle de la qualité de l’eau : l’acésulfame potassium (Ace K), un puissant édulcorant (E950) qui présente la particularité d’être éliminé à 99% par l’urine.

Les chercheurs ont développé une méthode d’analyse de ce composé, qu’ils ont testée sur des échantillons d’eau prélevés dans plusieurs dizaines de piscines et de jacuzzis situés dans deux grandes villes. Premier constat : les concentrations en Ace K sont jusqu’à 570 fois plus élevées que dans l’eau de remplissage, et les jacuzzis sont particulièrement touchés. Ensuite, pendant trois semaines, ils ont porté leur attention sur deux piscines publiques, de 416.000 litres (416 m³) et 830.000 litres (830 m³) environ, soit une piscine de taille moyenne et une grande. Les concentrations en Ace K indiquent que la quantité moyenne constante d’urine se situe à 30 litres dans la première et 75 litres dans la seconde, ce qui est beaucoup, même « dilué » dans des quantités importantes d'eau.

Les auteurs expliquent que « cette étude est utile pour les travaux à venir concernant la contribution humaine à la formation des composés toxiques dans les piscines, à l’évaluation de l’exposition des usagers, et à l’étude des effets néfastes sur la santé de la fréquentation de ces espaces de loisirs ».

Source: Environmental Science & Technology (http://pubs.acs.org/toc/est)
publié le : 25/06/2019 , mis à jour le 02/07/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci