ad

Visage d’un homme ou d’une femme : comment faisons-nous la différence ?

Dernière mise à jour: août 2015 | 22193 visites
123-koppel-neus-170-2.jpg

news Quelles sont les informations que nous analysons en priorité pour reconnaître le sexe d’une personne en regardant son visage ?

Evidemment, dans l’écrasante majorité des cas, la différenciation entre un homme et une femme ne pose aucun problème dans une situation habituelle. Elle se produit instinctivement, automatiquement, sans réflechir. En tout cas, c’est comme cela que nous le percevons. Cependant, il est nécessaire que des mécanismes entrent en jeu pour mener à bien cette reconnaissance faciale. De nombreuses recherches se sont intéressées à ce processus, et celles-ci ont été conduites par une équipe de l’université de Montréal.

Plusieurs centaines de visages des deux sexes ont été sélectionnés et présentés sous forme de fragments à des volontaires qui devaient indiquer s’il s’agissait d’un homme ou d’une femme. Des manipulations des couleurs et des tons de gris ont permis de déterminer précisément quelle information de quelle zone faciale est retenue par le cerveau pour accomplir la tâche de reconnaissance.

Le contraste entre les lèvres et la peau


Les analyses montrent que les éléments les plus importants, ceux qui sont examinés et isolés en priorité par le cerveau (en quelques millisecondes), concernent les tons de gris dans la région des yeux et des sourcils, et les couleurs dans celle de la bouche. « Le contraste entre les lèvres et la peau est plus prononcé chez les femmes que chez les hommes », explique le coordinateur de cette étude. « La teinte de peau féminine contient généralement moins de rouge et davantage de vert. Ce contraste est perçu par notre cerveau comme une caractéristique plus féminine ».

Le cerveau s’arrête d’abord à la bouche, puis passe très vite aux yeux. Ce n’est qu’ensuite qu’il s’intéresse à ce qu’on appelle les « distances interattributs », c’est-à-dire les variations de distance entre les yeux, les sourcils, le nez et la bouche (ainsi, la distance entre le sourcil et l’œil est souvent plus grande chez la femme que chez l’homme). Mais cette appréciation est secondaire dans la reconnaissance faciale, et en tout cas pas essentielle à l’identification du sexe. Ce qui compterait avant tout, donc, au tout début du tout début, c’est la couleur.

VisagesHomme-Femme.jpg

Pour distinguer le visage d'un homme (à gauche) et d'une femme, notre cerveau identifie d'abord des éléments très basiques.

Source: Journal of Experimental Psychology : Human Perception and Performance (www.apa.org/pubs/journals/x)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub