Pourquoi le froid est l'allié des microbes

Dernière mise à jour: janvier 2016 | 4274 visites
123-man, neus-verkoudheid-koud-buiten-170_08.jpg

news Le rhume ne frappe pas que pendant la saison froide, mais la baisse des températures joue un rôle clé sur deux plans : elle renforce les virus et fragilise notre organisme.

La transmission des virus respiratoires d'un individu à l'autre s'effectue :

• soit par l'inhalation de gouttelettes infectées (propulsées par la toux ou par l'éternuement)
• soit de manière indirecte, en touchant des objets souillés par les germes, en serrant la main d'une personne malade..., et en portant ensuite les doigts à sa bouche, à son nez ou aux yeux. De fait, une hygiène stricte des mains est extrêmement importante pour prévenir la contamination.

Le virus

Les virus du rhume adorent le froid. En fait, ces conditions renforcent leur résistance : la coque qui les protège est plus solide par temps froid, alors que la baisse de la luminosité freine leur dégradation (sous l'action des ultraviolets).

Notre organisme

• Par temps froid, les muqueuses nasales sont fragilisées. Pour réchauffer l'air que nous respirons, avant qu'il atteigne les poumons, elles produisent des sécrétions liquides, ce qui les assèche et compromet leur capacité à bloquer l'entrée des virus dans l'organisme. L'air plus sec en hiver complique encore la situation.

Notre système immunitaire est moins efficace. Face au froid, nos vaisseaux sanguins se resserrent (vasoconstriction) pour stabiliser la température corporelle. Le problème, c'est que cela ralentit l'activité des globules blancs, les cellules chargées de combattre les germes.

Le mode de vie. Quand il fait froid, nous avons tendance à nous regrouper, à moins sortir, à surchauffer nos habitations (air sec)... Tout ceci contribue à favoriser la transmission des virus.

Voir aussi l'article : Les conseils pour se protéger contre le rhume

Voir aussi l'article : Les solutions naturelles contre le rhume


publié le : 27/12/2015 , mis à jour le 04/01/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci