ad

L'exercice physique doit rester un plaisir

Dernière mise à jour: octobre 2014 | 5455 visites
vr-lopeen-sport-170_400_03.jpg

news Lorsque l’activité physique est perçue comme une contrainte, cela pousse à compenser en mangeant trop gras ou trop sucré.

En d’autres termes, et même s'il est marqué par l'effort (c'est aussi le but...), le sport doit rester un plaisir, une pause agréable, un moment de détente et de relaxation, et non devenir une obligation. C’est ce qu’affirment ces chercheurs de la Cornell University (New York), après avoir réalisé une double expérience.

Ils ont demandé à des adultes de marcher d’un bon pas autour d’un petit lac sur une distance de deux kilomètres, et ceci soit dans le cadre d’une séance imposée d’exercice physique, soit pour une promenade de santé au caractère convivial. En fait, seule la présentation des choses était différente, puisque l’effort exigé était identique. Lors du premier test, les participants ont ensuite été invités à un déjeuner strictement calibré, à l’exception du dessert, de la mousse au chocolat disponible à volonté. Résultat : les membres du groupe « séance d’exercice » ont mangé en moyenne 35% de dessert en plus.

Lors du second test, avec d’autres participants, des friandises sucrées étaient proposées comme collation dans le courant de l’après-midi : même constat, puisque les « sportifs » ont consommé 200 kcal en plus (124%) par rapport aux « promeneurs ». Autrement dit, lorsque la marche a été présentée comme un exercice, qu’elle a été ressentie comme une contrainte, cela a conduit à compenser par la consommation excessive d’aliments gras ou sucrés.

Ceci souligne toute l’importance de la dimension « plaisir » lors d’une activité physique. Ceux qui la perçoivent comme une obligation devraient essayer de trouver des astuces, par exemple en écoutant de la musique, en se retrouvant entre amis (le fait de pratiquer en solitaire peut s’avérer préjudiciable), et évidemment ne pas hésiter à tâtonner un peu pour trouver la discipline qui conviendra le mieux.

Source: Marketing Letters (www.springer.com/business+%)
publié le : 12/10/2014 , mis à jour le 11/10/2014
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci