Cerveau : à partir de 24 ans, les performances déclinent

Dernière mise à jour: juin 2014
123-p--hersen-psy-170-5.jpg

news L’âge de 24 ans est marqué par un pic des performances cérébrales. Ensuite, elles commencent à décliner… mais on compense.

Le cerveau atteindrait le « top » de ses capacités (dites cognitives) à cet âge-là, en termes de facultés de mémorisation, de rapidité d’exécution, de prise de décision, de perception et d’attention…

Comment cette équipe de l’université Simon Fraser (Canada) a-t-elle déterminé cela ? En analysant, grâce à un modèle statistique complexe, les performances de quelque 3.000 personnes (de 16 à 44 ans) au jeu vidéo StarCraft2, qui se déroule dans un univers intergalactique. Une somme gigantesque d’informations a été ainsi recueillie, avant d’en extraire des données suffisamment pertinentes pour évaluer les capacités des joueurs.

Et donc, à partir de 24 ans (en moyenne), les performances pures commencent à décliner. Mais, mais… La performance globale, elle, se maintient encore longtemps. Pourquoi ? Car on compense, on s’adapte, en recourant à des astuces, qui permettent – pour ce qui concerne cette expérience-ci – d’utiliser avec davantage d’efficacité les subtilités du jeu (logicielles et matérielles). On pourrait dire que la finesse de l'approche équilibre la perte de puissance, ce qui permet en particulier de corriger le ralentissement du temps de réaction et d’exécution. Evidemment, ce déclin n’est pas brutal et radical, il se produit lentement... au même rythme que se renforce alors l’expérience.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram