ad

Cauchemars : de quoi avons-nous peur ?

Dernière mise à jour: avril 2014 | 6222 visites
123-p-vr-bed-psy-angst-170-4.jpg

news Cauchemars et mauvais rêves : les nuits de certains d’entre nous sont régulièrement perturbées par ces expériences désagréables, et parfois traumatisantes.

La fonction du rêve demeure inconnue et relève d’hypothèses. Il reste que nous rêvons probablement tous pendant la phase de sommeil paradoxal. Certains s’en souviennent alors que les autres en sont incapables. Rêves agréables, rêves qui le sont beaucoup moins : c’est à ces derniers que s’est intéressée cette équipe de l’université de Montréal, sachant que les cauchemars récurrents concerneraient environ 5% de la population.

La peur est souvent présente, mais pas toujours : la tristesse, la confusion, la culpabilité et le dégoût reviennent fréquemment. Après avoir décortiqué un millier de récits de cauchemars et de mauvais rêves, les chercheurs canadiens notent que la mort, la maladie et l’agression physique constituent le trio le plus fréquemment rapporté. Au-delà, les hommes explorent plutôt des thématiques violentes (accident, incendie, tremblement de terre, inondation, bagarre…), alors que les femmes se situent davantage dans le conflit interpersonnel (infidélité, hostilité, rejet, humiliation, mensonge…).

Le réveil angoissé est fréquemment provoqué par la terreur, mais l’impression de menace ou l’ambiance dramatique interviennent aussi. Le cauchemar peut d'ailleurs devenir un réel problème pour la personne qui l’anticipe, qui craint alors l’endormissement ou le rendormissement, ce qui risque de conduire à des troubles sévères du sommeil. Une prise en charge peut être proposée, reposant sur des techniques de mise en condition.

Source: Sleep (www.journalsleep.org) et Université de Montréal (www.umontreal.ca)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub