Rhumatisme : l'allaitement au sein protège la maman

Dernière mise à jour: avril 2014 | 6695 visites
bv-babay-170_400_04.jpg

news L’allaitement maternel exerce une action protectrice contre la polyarthrite rhumatoïde, le rhumatisme inflammatoire le plus fréquent.

La réduction du risque de développer la maladie est d’autant plus marquée que la durée de l’allaitement est importante (avec effet cumulatif s’il y a plusieurs enfants). C’est ce qu’ont déterminé ces chercheurs de l’University Hospital de Birmingham, en s’intéressant au parcours de quelque 7.000 femmes âgées de plus de 50 ans (l’âge moyen de la première grossesse était de 24 ans).

Un questionnaire a permis de déterminer leurs antécédents (maladies et allaitement) et ces données ont été croisées avec leur état de santé articulaire. Après prise en considération d’une série de paramètres, il s’avère donc que l’allaitement au sein est associé à une diminution très nette de la probabilité de souffrir de polyarthrite rhumatoïde.

Les auteurs considèrent que ce bénéfice est lié à une composante hormonale, mais cette influence demande à être étudiée en profondeur. En tout cas, il s’agit d’une nouvelle démonstration des bienfaits de l’allaitement au sein, tant pour la mère que pour l’enfant.

Cliquez ici pour consulter le dossier de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) consacré à l'allaitement maternel.

Source: Rheumatology (http://rheumatology.oxfordj)
publié le : 24/04/2014 , mis à jour le 23/04/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci