ad

Femme, tabac et hypertension : une combinaison redoutable

Dernière mise à jour: décembre 2013 | 4154 visites
vr-roken-sigaret-170_400_04.jpg

news Les femmes fumeuses et hypertendues courent un risque extrêmement élevé d’être frappées par une hémorragie cérébrale.

Un risque multiplié par vingt, en fait, par rapport à celui auquel est exposé un homme n’ayant jamais fumé et ne présentant pas d’hypertension artérielle. Et les conséquences d’une hémorragie méningée (sous-arachnoïdienne), liée dans la plupart des cas à une rupture d’anévrisme, sont souvent dramatiques.

Ces chercheurs de l’université d’Helsinki, qui ont conduit une étude très détaillée sur les facteurs de risque d’hémorragie cérébrale, n’ont pas de mots assez forts pour souligner le caractère « redoutable », « exceptionnel », « fatidique » de la combinaison sexe féminin + tabagisme + hypertension.

Ils considèrent d’ailleurs, au-delà du fait que les femmes (mais aussi les hommes, évidemment) doivent arrêter de fumer et contrôler leur hypertension, que ces patientes à très haut risque diagnostiquées avec un anévrisme intracrânien doivent absolument être traitées chirurgicalement (afin de prévenir la rupture).

Source: PLoS One (www.plosone.org)
publié le : 28/12/2013
ad
pub