ad

Alzheimer : l’allaitement au sein protège la maman

Dernière mise à jour: novembre 2013 | 8726 visites
bv-babay-170_400_04.jpg

news L’allaitement maternel présente des bénéfices bien démontrés pour l’enfant. Et en ce qui concerne la maman, la pratique aurait un effet protecteur contre la maladie d’Alzheimer.

C’est une association plutôt inattendue qui a été mise en évidence par des spécialistes de l’université de Cambridge (Angleterre). Leurs observations ont concerné un groupe d’une centaine de femmes, ce qui n’est pas énorme, mais les chercheurs estiment que leurs résultats sont si solides que la taille réduite de l’échantillon ne peut pas être considérée comme un handicap.

Ces dames étaient âgées de 70 à 100 ans. Elles ont été minutieusement interrogées, alors que leur parcours maternel (nombre de grossesses et d’accouchements, type, fréquence et durée des allaitements…) a été analysé, avec diagnostic de la présence ou non d’une démence sénile.

Les conclusions insistent sur deux points :

• les femmes qui ont allaité au sein s’exposent à un risque « significativement réduit » de développer la maladie d’Alzheimer
• plus la période globale d’allaitement est longue, plus le danger diminue encore

L’explication ? Elle relève d’hypothèses de type hormonal (et notamment le fait que l’allaitement maternel améliore la sensibilité à l’insuline, alors que la résistance à l’insuline dans le cerveau joue un rôle dans l’apparition d’Alzheimer). En tout état de cause, voici une raison supplémentaire d’allaiter son enfant au sein aussi longtemps que possible.

Source: Journal of Alzheimer’s Disease (www.j-alz.com)
publié le : 10/11/2013 , mis à jour le 09/11/2013
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci