Petite enfance : pourquoi ne se souvient-on de rien ?

Dernière mise à jour: août 2013

news Avant l’âge de 3 ans, l’enfant ne mémorise pas sur le long terme, en raison d’un processus d’amnésie.

C’est la raison pour laquelle nous ne gardons pas de souvenirs de notre tendre enfance. La vitesse de développement des neurones de l’hippocampe, une structure du cerveau qui joue un rôle crucial dans la mémoire, empêche le stockage des souvenirs. Par la suite, ce rythme se ralentit et le processus de mémorisation à long terme se consolide alors peu à peu.

Ainsi, explique Paul Frankland (université de Toronto), un jeune enfant peut se remémorer sur le moment des événements – relativement - récents, mais il les oubliera au fur et à mesure que le temps passe. Cette amnésie infantile permet de comprendre pourquoi les plus petits sont si peu disposés à retenir les consignes ou les réprimandes, poursuit Paul Frankland : ce n’est pas de la mauvaise volonté, c’est leur cerveau qui dicte.

Ce qui n’a pas été exploré ici, c’est toute la sphère du « non conscient », dont la psychanalyse nous dit toute l’importance. Et cela ne peut pas se réduire au calcul du volume des neurones.

Source: Congrès de l’Association canadienne des neurosciences (http://can-acn.org/fr)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram