ad

Dépression : mieux vaut être seul que mal accompagné

Dernière mise à jour: juillet 2013 | 7161 visites
koppel-ongelukk-170.jpg

news La qualité des interactions sociales joue un rôle important dans le risque de dépression, sachant que la relation de couple tient une place particulière.

Cette très large étude américaine s’est penchée durant une dizaine d’années sur le parcours de quelque cinq mille adultes, âgés de 25 à 75 ans. Les contacts sociaux, familiaux, amicaux, sentimentaux…, ont été évalués à intervalles réguliers et ces informations ont été croisées avec les cas de dépression.

Le premier enseignement met en évidence un lien très net entre la dégradation relationnelle globale – tensions, manque de soutien, contacts peu fréquents… - et la probabilité (accrue) de souffrir d’un syndrome dépressif. Mais en creusant, les psychologues observent que la qualité de la relation au sein du couple intervient comme un élément-clé : les personnes dont le partenaire est tendu, peu investi, peu solidaire, s’exposent bien davantage que les autres.

La thérapie de couple


Et en cumulant des relations sociales et conjugales de mauvaise qualité, le risque dépressif est multiplié par… quatorze. A l’inverse, une bonne entente dans le couple atténue l’impact délétère d’interactions sociales peu favorables. Comme l’explique l’un des auteurs, l’amélioration de la qualité des relations conjugales peut aider à prévenir ou à réduire les effets dévastateurs de la dépression.

Ils conseillent aux praticiens confrontés à un patient (pré)dépressif de l'inviter à évaluer en profondeur sa relation avec son partenaire (plutôt que de simplement lui demander s’il en a un et comment ça va…) ; et prônent un recours plus fréquent aux thérapies de couple comme traitement ou en prévention de la dépression dans les couples à risque. Enfin, ils estiment, de manière peut-être un peu lapidaire, que dans la perspective qui nous occupe, il est préférable de vivre seul qu'au sein d'un couple désagrégé.

Source: PLoS One (www.plosone.org)
publié le : 18/07/2013 , mis à jour le 17/07/2013
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci