Cycle menstruel et odeur de l’homme : un lien étonnant

Dernière mise à jour: juin 2013

news Pendant leur pic de fertilité, les femmes sont plus sensibles aux odeurs des hommes affichant les taux les plus élevés de testostérone.

Les études portant sur l’attraction sexuelle sont (très) nombreuses et concernent une multitude de paramètres, tant physiques que psychologiques ou sociaux. Celle-ci s’est donc intéressée à la composante hormonale, en association avec le cycle menstruel.

Une cinquantaine de messieurs ont été réunis pour cette expérience. Il leur a été demandé de porter le même t-shirt durant deux nuits consécutives, alors que par ailleurs, ils ne pouvaient pas utiliser de savon odorant, fumer, boire de l’alcool ou manger certains aliments (fromage, oignons…). Des prélèvements ont déterminé leurs niveaux de testostérone. Phase deux : des femmes ont… reniflé ces t-shirts, en notant sur une échelle de 1 à 10 leur appréciation des odeurs (plaisantes, sexys, intenses…). Elles ont indiqué dans quelle période de leur cycle menstruel elles se situaient.

Résultat : celles qui se trouvaient dans leur pic de fertilité étaient les plus susceptibles d’apprécier les odeurs des messieurs aux plus forts taux de testostérone, l’hormone mâle. Aucun lien de ce type n’est mis en évidence à d’autres moments du cycle. Les auteurs (université du Nouveau-Mexique) vont à présenter s’atteler à déterminer quelles molécules – directement ou indirectement associées à la testostérone - présentes dans la sueur masculine suscitent cette réaction chez les femmes. Un nouveau parfum en perspective ?

Source: Evolution and Human Behavior (www.ehbonline.org) via Futura Sciences
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.