Connaissez-vous tous les bienfaits du hammam ?

Dernière mise à jour: mai 2016 | 6993 visites
vr-stoombad_damp-saauna-170_400_01n.jpg

news Quels sont les effets bénéfiques du hammam ? Fait-il vraiment maigrir ? Quelles consignes de prudence faut-il respecter ?

Les effets du hammam sont comparables à ceux ressentis avec un sauna. Néanmoins, les similitudes s'arrêtent quasiment là. En effet, la température du hammam est sensiblement plus basse que celle du sauna (40 à 50 °C contre environ 80 °C).

Mais c'est surtout le taux d'humidité qui fait la différence : il est bien plus élevé pour le hammam, avec 80 à 100% d'humidité contre 10 à 25% pour le sauna.

Les bienfaits du hammam

• Sensation de bien-être, de détente et d'apaisement.
• Permet de décontracter les muscles.
• Stimulation de la circulation sanguine.
• Pores dilatés, nettoyage cutané avec une parfaite exfoliation de la peau, assainie, plus souple, mieux hydratée et prête à recevoir d'autres soins.
• Atténue les douleurs musculaires.
• Baisse temporaire de la pression artérielle.
• L'air chaud et le taux d'humidité élevé libèrent les voies respiratoires encombrées et permettent de faciliter une respiration difficile en raison de certaines infections ou de maladies chroniques.

Ce qu'il ne fait pas

• Le hammam ne fait pas maigrir.
• Il n'a pas d'effet détoxifiant : les pores dilatés ne permettent pas à l'organisme d'éliminer les toxines liées à l'alimentation, à l'alcool, au tabac ou à la pollution.
• Il n'augmente pas l'immunité ni la résistance aux maladies.
• Il ne permet pas de combattre les infections virales.

Les consignes de prudence

• Le taux d'humidité élevé du hammam favorise la propagation des bactéries. Veillez à prendre une douche après chaque séance, à porter un maillot de bain et à prévoir une serviette éponge sur laquelle vous asseoir. Ce milieu chaud et humide favorise aussi les mycoses.
Ne pas rester plus de dix à quinze minutes dans le hammam et procéder ensuite à un rafraîchissement progressif du corps.
• Demandez conseil à votre médecin en cas de maladie veineuse, cardiaque, hépatique ou rénale. A déconseiller aux femmes enceintes.


publié le : 01/05/2016 , mis à jour le 11/05/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci