ad

Trop de ventre ronge les os

Dernière mise à jour: janvier 2013 | 8501 visites
123-p-man-buik-obesit-170-1.jpg

news Tant chez les femmes que chez les hommes, un excès de graisse abdominale contribue à la fragilisation osseuse, avec un risque d’ostéoporose.

Le Pr Miriam Bredella, radiologue au Massachusetts General Hospital (Boston), étudie de longue date l’association entre l’obésité androïde ou obésité abdominale et la santé osseuse. A l’occasion de recherches antérieures, elle avait abouti à la conclusion que l’excès de graisse dans le ventre exposait les femmes à un risque accru d’ostéoporose. Cette fois, elle a mis en évidence le même phénomène chez les messieurs.

Ce n’est pas l’obésité en tant que telle qui pose ici problème, mais la localisation de la masse graisseuse : lorsqu’elle concerne surtout le ventre, la constitution osseuse s’expose à une fragilisation importante. L’occasion de souligner à nouveau combien l’obésité abdominale doit être considérée avec la plus grande vigilance, puisqu’elle est également identifiée comme un facteur de risque de diabète et de maladie cardiovasculaire.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub