ad

Asthmatiques : que faire par temps froid ?

Dernière mise à jour: novembre 2016 | 3654 visites
vr-koude-wwinter-170_400_05.jpg

news L'hiver est une saison souvent redoutée par les asthmatiques : les températures froides, le vent sec, le brouillard..., peuvent aggraver certains symptômes.

• Lorsque les températures sont basses, respirez autant que possible par le nez afin de réchauffer l'air inhalé. Pour le dire autrement, ne respirez pas par la bouche, et dans la mesure où cela ne peut pas être systématiquement évité, couvrez les lèvres d'un foulard, d'un châle ou d'une écharpe.

• Ne pas se confronter à des changements brutaux de température entre les espaces intérieurs et les conditions extérieures.

• Les sports en extérieur sont déconseillés (attention aux effets insidieux du brouillard), surtout en cas d'asthme d'effort. A contrario, les activités en salle sont recommandées, tout comme la natation. Un bon échauffement est indispensable. En cas de refroidissement, abstenez-vous et attendez au moins une semaine après la guérison pour pratiquer une activité sportive.

• Pas de feu ouvert ni de bougies parfumées.

• Maintenir une température (relativement) constante à la maison, de jour comme de nuit. En journée, bloquez le thermostat sur 21°C et la nuit sur 18°C. L'air ne doit pas être trop sec : des humidificateurs seront utiles. Aérez régulièrement. Tout est une question d'équilibre : trop d'humidité est également néfaste (on pense par exemple à la condensation dans la salle de bains, dans la cuisine ou dans la buanderie).

• Assurez-vous auprès de votre médecin de la nécessité ou non d'adapter le traitement en raison des rigueurs hivernales.


publié le : 15/01/2013 , mis à jour le 02/11/2016
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci