Acheter un jouet : à quoi faut-il penser ?

Dernière mise à jour: décembre 2012

news L'achat d'un jouet demande un peu de réflexion, afin de trouver le meilleur équilibre entre le plaisir (essentiel) que l'enfant en tirera et son caractère éducatif.

• Même s'il ne faut pas verser dans la psychose de l'accident, il est important de veiller à ce que le jouet soit d'excellente qualité et réponde aux normes de sécurité (sigle CE).

Les jeux de société, c'est très bien, mais rien que des jeux de société, c'est lassant. L'enfant n'y trouvera une source d'enrichissement que s'il prend plaisir à y jouer.

• Les jouets d'exposition (petites voitures de collection, poupées en porcelaine, délicates peluches...) sont surtout tentants... pour les parents, et passeront plus de temps sur un meuble ou dans une vitrine qu'entre les mains du môme.

• Idem pour les jouets offerts par procuration, ceux qui nous faisaient tant envie étant enfant. Si vous rêvez d'un circuit automobile ou de train, pas de souci. En sachant que l'enfant ne manifestera peut-être pas le même enthousiasme...

• Les jouets reproduisant des situations de la vie quotidienne suscitent souvent un vif intérêt et une grande implication personnelle : marchand des quatre saisons, dînette, trousse de docteur, panoplie de policier...

• Dans la succession des jouets, il est important de prévoir un jeu de réflexion, de construction ou de société. L'enfant apprendra l'importance du respect des règles du jeu, de devoir attendre son tour, de réfléchir à une stratégie, de savoir gagner ou perdre, de prendre du temps pour se concentrer...

• Evidemment, le jouet doit être choisi en fonction du profil et du caractère de l'enfant : âge, taille, capacités, nature patiente, tendance à la sur-excitation...

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.