Ménopause : perdre un peu de poids, ça fait déjà beaucoup

Dernière mise à jour: octobre 2012 | 3781 visites
weegsch-lintm-170_400_12.jpg

news Une perte (même modérée) de masse grasse permet d’atténuer notablement deux manifestations majeures de la ménopause : les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes.

Réduire sa consommation d’aliments gras et augmenter ses apports en fruits et légumes, avec perte de poids (aux alentours de 10%) : cette stratégie, finalement assez simple, aide donc à lutter de manière efficace contre deux des symptômes les plus fréquents de la ménopause.

C’est le constat posé à la suite d’une étude commandée par Kaiser Permanente (Californie), un consortium spécialisé dans les soins de santé. Quelque 18.000 femmes ménopausées (avec symptômes, mais sans traitement hormonal de substitution) ont été prises en considération, et réparties en plusieurs groupes. Résultat : celles qui ont suivi, durant un an, un régime pauvre en acides gras et riche en grains entiers, en fruits et en légumes, et qui ont réussi à perdre du poids (en particulier de la masse grasse), ont fait état d’une amélioration – très – significative des désagréments liés aux bouffées de chaleur et aux sueurs nocturnes.

Ces observations ont été publiées dans la revue « Menopause ».


publié le : 23/10/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci