ad

Le muscle rend-il sexiste ?

Dernière mise à jour: septembre 2012 | 5077 visites
123-man-spieren-fitn-sport-170_07.jpg

news Les hommes obsédés par leur musculature sont aussi les plus enclins à manifester des attitudes sexistes.

Un comportement qui renverrait à l’image négative qu’ils ont de leur propre corps, et globalement de leur place dans la société, indiquent ces chercheurs de l’université de Westminster (Royaume-Uni). Quelque trois cents hommes ont été recrutés dans le cadre de ces recherches, visant à croiser la perception de leur physique avec leur image de la femme. Un tiers étaient célibataires, un tiers mariés, et un tiers en concubinage.

Résultat (relayé par Body Sciences) : les hommes qui accordent le plus d’importance au fait d’être musclé étaient plus susceptibles - ce n'est donc pas systématique ! - d’obtenir des scores élevés en termes de convictions sexistes, d’hostilité envers les femmes et d’objectification sexuelle (« femme objet »).

Les auteurs considèrent que le mythe de la musculation répond au besoin d’asseoir sa masculinité, sa domination. L’un d’eux rappelle qu’il avait observé, dans une précédente étude, que les hommes aux croyances fortement tyranniques sont aussi plus enclins à considérer que les femmes minces sont les plus attirantes.

Mais pas de conclusion systématique et universelle, bien évidemment.

Un article sur le sujet a été publié dans la revue « Psychology of Men & Masculinity ».

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub