La Wii ne fait pas des sportifs

Dernière mise à jour: juin 2012
comp-video-games-1710_400_12.jpg

news Les enfants sédentaires gagnent-ils, sur un plan physique, à pratiquer des jeux vidéo « sportifs », comme ceux proposés pour la console Wii ? Réponse : non.

Car ici aussi intervient l’effet classique et connu de compensation : ils se dépensent sur la Wii, mais ils équilibrent par ailleurs, et leur niveau global d’activité n’augmente pas. L’expérience a été réalisée dans la « vraie » vie, à la maison (et pas dans un centre de recherches) par une équipe du Baylor College of Medicine (Texas). Une centaine d’enfants, âgés de 9 à 12 ans, y ont participé. Tous présentaient un surpoids.

Deux groupes ont été constitués, et ont été suivis durant trois mois : dans le premier, les enfants avaient été encouragés à pratiquer des jeux sportifs (Wii Fit Plus, Wii Sports…), et plus classiques, plus « soft » dans le second (Super Mario Bros, par exemple). Chaque môme portait un accéléromètre, destiné à enregistrer son activité physique. Celle-ci a été contrôlée périodiquement. Les enfants et les parents ont été invités à tenir un journal (quels types de jeux, à quelle fréquence, durant combien de temps… ?).

Résultat : aucune différence entre les deux groupes en termes d’activité physique globale. Elément intéressant : pas mal d’enfants du groupe « jeux sportifs » les délaissaient régulièrement pour des jeux plus calmes. Et ceci vaut dans l’autre sens aussi. C’est cela, une expérience dans la « vraie vie ». Conclusion, publiée dans la revue « Pediatrics » : acheter des jeux en espérant que les mômes (et on a envie d’ajouter les adultes…) vont plus se « dépenser » est illusoire. Mais il reste l’amusement, fondamental !

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram