Le bébé, petit prof de physique

Dernière mise à jour: juin 2012

news Le nourrisson développe très tôt une connaissance physique du monde qui l’entoure.

Connaissance intuitive, acquise, innée, apprise, déductive… : un peu de tout cela, selon le Pr Kristy vanMarle. Attachée au département des sciences psychologiques de l’université du Missouri, elle a passé au crible un nombre considérable d’études réalisées sur le sujet durant ces trente dernières années, pour aboutir à la conclusion qu’un nourrisson maîtrise bien plus de choses, sur les composantes de son environnement, que ce que l’on pourrait penser.

Des expériences passionnantes ont ainsi cherché à déterminer, au départ de divers scénarios, la perception qu’ont les bébés du monde qui les entoure. Kristy vanMarle explique notamment que dès l’âge de deux mois, un enfant sait parfaitement – et ce n’est pas une évidence ! - qu’un objet qui n’est pas soutenu va tomber, ou qu’un objet qui lui est caché n’a pas pour autant cessé d’exister. Et dès ses cinq mois, le bébé sait – ou plus précisément a conscience - que le sable et l’eau ne sont pas des éléments solides (disons plutôt, ne forment pas un "bloc").

Le plus fort, c’est que le Pr vanMarle considère qu’un nourrisson est en mesure de percevoir certaines de ces réalités même si celles-ci ne lui ont pas été, disons, enseignées. En d’autres termes, le cerveau est prêt, très tôt, à assimiler les lois de la physique. Kristy vanMarle invite les parents à renforcer, par le jeu et l’interaction, ces compétences précoces.

Ses travaux sont relatés dans la revue « WIREs Cognitive Science ».

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.