ad

Vision des couleurs troublée : un signal d’alarme

Dernière mise à jour: avril 2012 | 4095 visites
oog-kleuren-170_400_05.jpg

news Certains médicaments peuvent parfois causer des troubles de la vision des couleurs. Il faut réagir vite !

La revue médicale française « Prescrire » s’est penchée, dans une récente édition, sur ce phénomène qui peut traduire ou annoncer des lésions oculaires graves, voire irréversibles. « Les troubles de la vision des couleurs d’origine médicamenteuse sont souvent asymétriques », lit-on. « Ils se manifestent par une difficulté à distinguer des couleurs, ou la prédominance d’une couleur, ou une diminution de la perception des nuances, etc. »

Les médicaments susceptibles de provoquer ces problèmes appartiennent à des classes pharmacologiques diverses. Les troubles peuvent être bénins et passagers ; mais il existe un risque de lésions oculaires extrêmement sérieuses, annoncées par ces problèmes de vision des couleurs.

Ce qu’il faut retenir, souligne « Prescrire », c’est que « quand une cause médicamenteuse est plausible, il est prudent de réagir vite et de consulter son médecin. Celui-ci peut alors décider de diminuer la posologie ou d’arrêter le médicament impliqué pour éviter des lésions graves voire irréversibles ».

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub