ad

Montrez à vos enfants comment po-si-ti-ver !

Dernière mise à jour: mai 2012 | 3923 visites
vr-meisje-blij-.jpg

news L’attitude des parents dans une situation difficile détermine la manière dont l’enfant réagira dans les mêmes circonstances.

Des chercheurs de l’université de Jacksonville (Floride) ont procédé à une série de tests auprès d’un groupe d’une centaine d’enfants, âgés de 5 à 10 ans. Le principe a consisté à leur lire des histoires, au fil desquelles les personnages réagissaient de manière positive, négative ou ambiguë. Il a ensuite été demandé aux enfants d’évaluer ces attitudes, et en particulier leur influence sur la prise de décision. Parallèlement, les parents de ces jeunes participants ont été invités à répondre à un questionnaire visant à déterminer leur degré d’optimisme.

Ainsi qu’ils l’expliquent dans la revue « Child Development », les auteurs ont d’abord observé que les enfants considèrent que la « pensée positive » permet aux individus de se sentir mieux, et détaillent très bien la manière dont elle agit sur les émotions, sur les sentiments, sur les comportements. Néanmoins, les mômes ont plus de mal à saisir par quels mécanismes cette pensée positive permet de faire face à une situation difficile. Et il apparaît, pour schématiser le propos, que c’est avant tout la manière dont les parents abordent des situations adverses qui modèlera l’attitude de l’enfant dans des circonstances similaires.

Ainsi que le résume le Pr Christi Bamford, coordinateur de cette étude, « le principal déterminant de la vision positive de l’enfant est la capacité des parents à voir les choses du bon côté ». A faire preuve d’optimisme, en fait, sans pour autant masquer les réalités.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub