Croissance du foetus : attention à la margarine !

Dernière mise à jour: mai 2012 | 8584 visites
boter)wit-170_400_03.jpg

news La consommation d’aliments riches en acides gras trans durant la grossesse aboutit à la naissance de bébés plus gros que la moyenne.

Et pour être tout à fait précis, c’est surtout lorsque ces aliments sont ingérés au cours du deuxième trimestre de grossesse que l’impact est manifeste, comme le souligne une étude réalisée par des chercheurs de l’école de santé publique de l’université américaine de Harvard.

Dans un article publié par la revue « American Journal of Clinical Nutrition », ils indiquent avoir observé cette association après avoir passé au crible les habitudes alimentaires de quelque 1.400 femmes enceintes, suivies jusqu’à l’accouchement.

Pas une catastrophe, mais à surveiller...

Rappelons que les acides gras trans se retrouvent dans la composition d’un éventail de produits alimentaires industriels, en particulier comme agents de texture et comme conservateurs. Il en va ainsi, pour citer quelques exemples, de la margarine, des soupes déshydratées, d’une multitude de plats préparés ou encore des gâteaux. Or, ces acides gras trans, ainsi que l’ont démontré une série d’études, ne vont pas sans conséquences délétères potentielles pour la santé, et il convient d’en limiter autant que possible l’absorption.

Le fait qu’un nouveau-né présente un « surpoids » n’est évidemment pas une catastrophe en soi. Ceci étant, il sera important de surveiller sa courbe de poids, alors que des études sont en cours pour déterminer les effets des acides gras trans sur une série de paramètres métaboliques du développement fœtal.


publié le : 13/02/2012 , mis à jour le 15/05/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci