Ils vivent leur « vraie » vie comme dans un jeu vidéo

Dernière mise à jour: juillet 2012
comp-video-games-1710_400_12.jpg

news Les accros aux jeux vidéo reproduisent dans leur vie quotidienne, et de manière inconsciente ou non, les gestes, les raisonnements, les attitudes…, inspirés de leur passion virtuelle.

Ils « transfèrent », comme disent les spécialistes. Des chercheurs attachés aux universités de Nottingham (Grande-Bretagne) et Stockholm (Suède) ont conduit des entretiens approfondis avec une quarantaine de jeunes (de 15 à 21 ans) passionnés de jeux vidéo (dix heures ou davantage par semaine).

Qu’en ressort-il, comme ils l’expliquent dans la revue « International Journal of Cyber Behaviour, Psychology and Learning » ? En fait, qu’une proportion importante de ces « accros » rapporte un « transfert » du jeu vers la vie réelle. Quelques exemples : adopter le schéma de raisonnement d’un personnage virtuel pour résoudre un problème ; utiliser la fonction « annuler » pour tenter d’effacer un contretemps ; s’imaginer une ressemblance entre des personnes croisées en rue ou des situations réelles et des personnages ou des situations de jeux ; visualiser sa pensée sous la forme d’un menu de jeu ; ou encore adopter les attitudes, les tics, la manière de se mouvoir…, de son personnage favori.

Les auteurs concluent donc à « un véritable engagement émotionnel », qui se prolonge de l’univers virtuel vers le monde réel.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram