Hémorragies digestives : les causes et les symptômes possibles

dossier L’hémorragie digestive, aussi appelée hémorragie gastro-intestinale, est une hémorragie interne localisée dans l’appareil digestif. Ce saignement anormal peut provenir aussi bien de l’oesophage que de l’estomac, du duodénum, du côlon ou de tout autre partie du système digestif. Les symptômes varient selon l'origine de l’hémorragie : vomissements de sang (hématémèse), selles noires ou goudronneuses (méléna), selles sanglantes (rectorragies), malaises, signes de choc. Si vous présentez de tels symptômes, rendez-vous aux urgences. A noter que des saignements légers sont parfois indolores et peuvent passer inaperçus.

Symptômes d’une hémorragie digestive

Getty_maagbloeding_buikpijn_maandstonden_2022.jpg

© Getty Images

L’hémorragie digestive peut provoquer une série de symptômes. Certains constituent des indices clairs alors que d’autres sont moins spécifiques et peuvent être également dus à des troubles gastro-intestinaux. 

Les principaux symptômes d’une hémorragie gastrique sont :
 

  • Vomissement de sang
  • Selles noires à l’aspect goudronneux, dues à la présence de sang digéré (méléna)
  • Douleur aiguë ou élancement dans l’abdomen ou encore crampes
  • Nausées
  • Vertiges
  • Anémie
  • Fatigue et essoufflement en cas d’hémorragie chronique
  • Perte de connaissance en cas d’hémorragie aiguë
  • Manque d’appétit et perte de poids dans les cas chroniques
  • Confusion, désorientation et, dans le pire des cas, choc

Quelles sont les causes d’une hémorragie digestive ?

Une hémorragie gastrique peut avoir différentes causes :

    • Ulcère
      Le saignement peut provenir d’un ulcère gastrique (sur la paroi de l’estomac) ou duodénal (au début de l'intestin grêle). La lésion peut être causée par un abus de médicaments comme des anti-inflammatoires ou par une contamination bactérienne à l’Helicobacter pylori. Certains comportements peuvent aussi aggraver un ulcère, comme l’excès d'alcool, le tabagisme ou le stress

    • Médicaments
      Une série de médicaments peuvent déclencher ou aggraver un ulcère. Ils peuvent aussi enflammer la muqueuse de l’estomac (gastrite). La plupart de ces médicaments affaiblissent la résistance naturelle de la muqueuse contre les acides. Ils peuvent perturber la production du mucus protecteur,  augmenter la production d’acide gastrique ou le pH ou encore en interférer sur le processus de coagulation en « bouchant » les saignements. Les principaux responsables d’ulcères sont les AINS comme l’aspirine et l’ibuprofène, les antibiotiques et les anti-coagulants.

    • Gastrite
      La gastrite est une inflammation et/ou une érosion de la muqueuse gastrique. Une inflammation persistante peut entraîner des saignements. Une infection bactérienne à l'Helicobacter pylori est la cause infectieuse la plus fréquente mais une mycose ou une infection d’origine virale peuvent également être à l’origine d’une gastrite.

    • Syndrome de Mallory-Weiss
      C’est la deuxième cause la plus fréquente d’hémorragie digestive. Une pression excessive sur l’estomac provoque des microdéchirures à la jonction entre l’œsophage et l’estomac. Cette pathologie est souvent provoquée par des vomissements, un hoquet, des toux ou des convulsions chroniques.

    • Cancer de l’estomac
      Les hémorragies gastriques sont fréquentes en cas de cancer de l’estomac. La gravité des saignements dépend de la taille de la tumeur. Des tumeurs moins fréquentes comme l’angiome peuvent également déclencher des saignements digestifs.

    Voir aussi l'article : L’ulcère de l’estomac et du duodénum : causes, symptômes et traitement

    Traitement d’une hémorragie digestive

    L’hémorragie digestive doit être prise en charge en urgence tant que la cause du saignement n’a pas été identifiée. Dans les cas les plus graves, notamment lorsque l’hémorragie est importante, elle peut nécessiter une hospitalisation ou des transfusions sanguines. Le médecin veillera avant tout à protéger les voies respiratoires du patient contre les écoulements de sang.

    Le traitement en lui-même dépend de la cause de l’hémorragie digestive. Dans tous les cas, le premier objectif est de stopper le saignement. Chez 80% des patients, l’hémorragie s’arrête spontanément. Dans un second temps, il faut traiter le patient selon l’origine du problème et sa gravité.

    Dans certains cas, l’administration de médicaments suffira (par exemple, des médicaments antiulcéreux ou antibiotiques). Dans d’autres cas, le patient devra passer par une intervention chirurgicale.

    Voir aussi l'article : Gastrite ou inflammation de la muqueuse de l’estomac : causes, symptômes, traitement

    Sources :
    https://www.mmc.nl
    https://www.azvoorkempen.be
    https://www.msdmanuals.com/

    auteur : Sara Claessens - journaliste santé

    Dernière mise à jour: avril 2023
    100 ans de fondation contre le cancer 100 ans de fondation contre le cancer
    Fondation contre le Cancer

    En 2024, la Fondation contre le Cancer célébrera son 100e anniversaire, sous le Haut Patronage de la Reine Mathilde. Depuis sa création son moteur a été la volonté de transformer l'espoir en victoire.

    100 ans de fondation contre le cancer
    Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

    Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

    vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
    Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
    volgopfacebook

    volgopinstagram