La gale : comment la reconnaître et comment la traiter ?

dossier

La gale est une maladie de la peau causée par l'acarien Sarcoptus scabei, un petit insecte (ressemblant à une araignée) qui s'enfonce dans la peau et peut provoquer des démangeaisons sur tout le corps.

Les responsables sont les femelles de ce parasite. Elles creusent ces passages en dissolvant l'épiderme avec une sécrétion. Elles mangent ensuite cette peau "dissoute" et laissent des excréments derrière elles. Elles laissent également leurs œufs dans ces passages, dont les larves éclosent après 2 à 4 jours. Ces larves évoluent en nymphes, qui deviennent à leur tour des acariens adultes après quelques mues. Les excréments, le passage et l'acarien lui-même provoquent une réaction allergique, ce qui explique les démangeaisons. 

Comment reconnaître les symptômes de la gale ?

Le principal symptôme est une démangeaison sur tout le corps, surtout le soir et la nuit, lorsque l'acarien est actif. De petites vésicules peuvent également apparaître à certains endroits où l'acarien préfère se cacher : entre les doigts, les poignets, le bord du pied, la cheville et le cou-de-pied, mais aussi dans l'aisselle, le nombril, l'intérieur des cuisses, le pénis et autour des mamelons.

schurft.jpg

Comment attrape-t-on la gale ?

La gale est très contagieuse en cas de contact important entre les personnes. Il ne suffit pas de serrer la main d'un porteur de la gale pour attraper l'acarien. La contamination se produit parfois en dormant dans un lit dont la literie n'a pas été changée et dans lequel une personne infectée par la gale s'est précédemment couchée. La gale n'a rien à voir avec une mauvaise hygiène. Il peut parfois s'écouler plusieurs semaines entre l'infection et l'apparition des premiers symptômes. La gale étant très contagieuse, la maladie peut avoir déjà été transmise à d'autres personnes entre le moment de l'infection et l'apparition des premiers symptômes.

Comment se fait le diagnostic ?

123-txt-scabies-06-18.jpg
Le médecin examine la peau pour détecter la présence d'acariens de la gale. On tente de retirer ces derniers à l'aide d'une aiguille pour les examiner. Les petits couloirs dans la peau sont visibles à l'œil nu. Comme l'acarien de la gale préfère vivre dans la peau, dans les plis du corps, c'est là que l'on trouve facilement ces petites galeries. La gale ne se voit pratiquement jamais sur le visage ou sur une tête chevelue. Au niveau des aisselles et des fesses, des petites bosses rouges qui démangent remplacent les cavités.

Chez les petits enfants, ces trous ne sont pas toujours ce qu'il y a de plus visible. Les enfants présentent souvent des bosses rouges qui peuvent apparaître sur tout le corps. Dans ce cas précis, une infection par la gale est parfois confondue avec de l'eczéma ou de l'urticaire.

Quel est le traitement de la gale ?

La gale ne guérit pas d'elle-même, mais elle est facile à traiter. Si vous soupçonnez l'infection, consultez toujours un médecin. En guise de traitement, vous devez vous frictionner le corps avec une crème contre l'acarien et respecter certaines mesures d'hygiène. Il est nécessaire que tous les membres du foyer, même s'ils ne se plaignent pas, soient traités en même temps et suivent les mesures d'hygiène. Dans les écoles et les institutions, cela peut signifier que de grands groupes de personnes doivent être traités. En Belgique, on utilise principalement une crème à base de perméthrine. Ce produit n'est disponible que sur prescription médicale. 

Un seul traitement est généralement suffisant. Le traitement est répété après 1 semaine dans les cas graves ou en cas de doute sur la mise en œuvre correcte du premier traitement. 

Avant le traitement
Prenez les mesures d'hygiène suivantes avant d'appliquer le traitement : 

  • Lavez la literie et tous les vêtements que vous avez portés dans les 3 jours précédant le traitement à au moins 60 °C. 
  • Mettez les vêtements qui ne peuvent pas être lavés à haute température, les jouets en tissu, les chaussures et les pantoufles dans des sacs en plastique fermés par un nœud. Laissez les sacs fermés pendant 3 jours et conservez-les à température ambiante. 
  • Un brossage n'est pas nécessaire en cas de gale commune. Parfois (par exemple en cas de lésions étendues et de gale récurrente), il est utile d'aspirer les sièges en tissu et les tapis. 
  • Si vous avez dormi sur un matelas sans drap-housse, aérez le matelas à température ambiante pendant 3 jours, puis passez l'aspirateur. 
Le traitement
  • Coupez vos ongles courts et nettoyez-les en dessous et retirez vos bijoux et montres. 
  • Appliquez la crème sur tout votre corps, de la mâchoire à la plante des pieds. Pensez également à en étaler sous les ongles, dans les plis de la peau et entre les doigts et les orteils. Comme vous ne pouvez pas vous frotter entièrement vous-même, vous aurez besoin de l'aide de quelqu'un d'autre.
  • Pour les enfants âgés de 2 mois à 2 ans, enduisez également la tête et le visage (évitez le contour de la bouche et les yeux s'ils ne présentent pas de lésions). 
  • Laissez la crème sur votre corps pendant 12 heures. Après 12 heures, prenez une douche ou un bain et remettez des vêtements propres.
  • Pour les enfants, mettez des chaussettes ou des moufles après avoir appliqué la crème pour éviter qu'elle ne pénètre dans la bouche. 
  • Appliquez de la crème sur vos mains chaque fois que vous les lavez. 
  • Renouvelez l'application sur la zone pubienne et les plis des fesses après chaque passage aux toilettes. 
  • Si vous aidez quelqu'un à appliquer la crème, à emballer des vêtements ou à changer la literie, portez un tablier à manches longues et des gants jetables. 

123-inwrijven-creme-pot-06-18.jpg
Après le traitement
Après 12 heures, prenez une douche ou un bain et remettez des vêtements propres (lavés à 60°). Changez également le linge de lit. 

Lors de l'application de la crème, les démangeaisons peuvent s'aggraver la première semaine en raison d'une réaction allergique à l'acarien. Ces démangeaisons peuvent durer jusqu'à 4 semaines. Une crème hydratante ou un produit anti-démangeaisons peuvent vous soulager.  Si les démangeaisons persistent, si les lésions s'aggravent ou si de nouvelles lésions apparaissent, il est préférable de consulter votre médecin. 

Sources :
zorg-en-gezondheid.be
gezondheidenwetenschap.be
thuisarts.nl



Dernière mise à jour: décembre 2021
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram