Après le cancer, le risque cardiovasculaire

news Environ 25% des personnes qui ont combattu le cancer avec succès souffrent de maladie cardiovasculaire après le traitement. Il est important de développer une stratégie de prévention afin de limiter le risque d'accident cardio (infarctus) et cérébrovasculaire (AVC).

Grâce au développement de traitements de plus en plus performants, les chances de survie en cas de cancer ont considérablement augmenté. Parmi les patients qui ont surmonté la maladie, deux sur trois ont plus de 65 ans et il s’agit principalement de femmes. Or, après la guérison, la menace cardiovasculaire plane sur ces patients. La radiothérapie et la chimiothérapie peuvent avoir des effets nocifs sur le système cardiovasculaire, qui ne surviennent pas seulement pendant le traitement, mais qui peuvent aussi se manifester longtemps après.

Lors de la prise en charge du cancer, il est important d'identifier les facteurs de risque pouvant conduire à des complications cardiovasculaires, et d'agir sur ce plan pendant et après le traitement. Qualité du régime alimentaire, activité physique, tabagisme, indice de masse corporelle (IMC), tension artérielle, cholestérol, glycémie..., jouent un rôle essentiel.



Dernière mise à jour: juillet 2022
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram