Variole du singe en Belgique : quels sont les symptômes ?

Dernière mise à jour: mai 2022
Dans cet article
Variole du singe en Belgique : quels sont les symptômes ?

dossier

Le virus de la variole du singe est une infection virale qui ne se produit normalement qu'en Afrique centrale et occidentale, mais la maladie se manifeste actuellement dans nos contrées. Comment est-ce arrivé ? Quels sont les symptômes ? Et surtout doit-on s'inquiéter ?

Qu'est-ce que le virus de la variole du singe ?

123_apenpokken_monkeypox_2022.jpg
La variole du singe, monkeypox en anglais, est une infection tropicale qui a été remarquée pour la première fois chez les singes en 1958, mais qui peut également infecter les rongeurs et les humains. La maladie se transmet par contact sexuel, par contact cutané ou par de petites gouttelettes de salive qui sont libérées lors, entre autres, d'éternuements et de toux. La période d'incubation est en moyenne de 12 jours. Autrement dit, les premiers symptômes peuvent apparaître entre quatre et vingt jours après l'infection.

Voir aussi l'article : Le retour de la rougeole : que faut-il savoir ?

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes peuvent varier, mais les médecins recommandent d'être vigilants en cas de :

  • Forte fièvre
  • Fatigue musculaire
  • Toux
  • Ganglions lymphatiques enflés
  • Frissons
  • Fatigue
  • Démangeaisons de la peau
L'éruption cutanée est particulièrement typique. Elle apparaît généralement un à trois jours après la fièvre, d'abord sur le visage ou autour de l'anus et du pubis, puis sur d'autres parties du corps. Au bout d'une dizaine de jours, des cloques et des boutons se forment là où se trouvait l'éruption cutanée. Ils se dessèchent et forment des croûtes, après quoi ils finissent par disparaître.

Voir aussi l'article : La gale : comment la reconnaître et comment la traiter ?

La variole du singe est-elle dangereuse ?

Dans de rares cas, les patients tombent très malades et la maladie peut même être mortelle, mais la plupart des gens guérissent spontanément en quelques semaines. Aucun traitement spécifique n'est nécessaire, bien que le paracétamol puisse aider à soulager les symptômes. Si vous êtes suspecté d'être infecté, il est important de bien vous laver les mains et d'éviter tout contact physique avec les autres. Assurez-vous de contacter votre médecin, car les scientifiques et les médecins surveillent de près l'évolution de la maladie.

La KU Leuven a développé un test PCR capable de détecter le virus. Il existe également un médicament antiviral et un vaccin antivariolique général, qui protège également contre la variole du singe. Ce vaccin faisait partie du calendrier de vaccination de base pour les enfants, mais en 1980, le monde a été déclaré exempt de variole et la vaccination standard contre cette maladie a également été interrompue dans notre pays. Les personnes qui ont reçu un vaccin contre la variole alors qu'elles étaient bébés sont encore quelque peu protégées. Des vaccins spécifiques contre le virus de la variole du singe sont encore en cours de développement.

Voir aussi l'article : Risque d'infection : comment bien se laver les mains ?

Sources :
www.gezondheidsnet.nl
www.rivm.nl
www.knack.be

auteur : Sofie Van Rossom - journaliste santé
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram