5 trucs pour donner envie à votre enfant de bien manger

dossier Il n'aime que les bananes? Les croûtes sur le pain de mie sont la fin du monde? Votre tout petit a déjà ses goûts très marqués, et plus vous vous acharnez à le faire goûter à tout, plus il résiste. Qui sait, ces quelques conseils vous donneront peut-être un petit coup de pouce?

1. Variez les arômes et les couleurs

Plus votre enfant expérimente tôt les aliments sains, plus son alimentation sera variée. Essayez donc de proposer des goûts et couleurs différentes sur la table dès le plus jeune âge. Pensez aux épices pour colorer un riz un peu terne par exemple, ou aux condiments pour pimper un plat un peu banal.

2. Ne forcez pas

Forcer son enfant à manger est inutile. Non seulement cela engendre une atmosphère négative à table (et donc une mauvaise expérience du moment du repas, que votre bambin risque d'associer systématiquement à quelque chose de négatif...), mais cela peut aussi provoquer des aversions pour certains aliments. Laissez-le choisir la quantité qu'il veut/peut manger. Si vous le forcez à manger davantage, il apprendra à ignorer le signal de satiété, ce qui peut conduire à l'obésité par la suite. Vous avez l'impression qu'il n'a rien mangé? Dédramatisez, il mangera peut-être mieux au prochain repas.

3. Diversifiez les collations

En plus des trois repas principaux, votre enfant est autorisé à manger deux à trois collations par jour à heures fixes. Pensez aux fruits frais, aux crudités, à la soupe, au yaourt sans sucres ajoutés (nature), à un petit biscuit, à l'avoine... De temps en temps, quelques raisins secs, des céréales, des smoothies ou des petits plaisirs comme des crêpes ou du riz au lait sont permis. Cuisinez ces gourmandises avec lui!

4. Impliquez-le dans la cuisine

De nombreux bambins rejettent la nourriture parce qu'ils ne la connaissent pas. Ils peuvent avoir envie de goûter, mais ils ne sont pas fans des surprises en la matière. Si votre tout petit hésite à manger son repas, expliquez-lui clairement ce qu'il y a dans l'assiette et décrivez approximativement le goût des aliments "c'est sucré, c'est salé, c'est doux sur la langue...". Impliquez-le également dans le processus de cuisson, en le laissant humer l'odeur d'un plat, éventuellement en le mettant lui-même au travail. Il y a des chances pour que votre enfant ait envie de goûter ce qu'il aura cuisiné avec vous!

5. Soyez un (bon) exemple

Réfléchissez à la façon dont vous consommer les aliments. Mangez-vous de tout? Vous êtes-vous déjà exprimée négativement sur quelque chose que vous n'aimiez pas? Aimez-vous les bons produits? Dans l'éducation au goût de votre enfant, votre comportement est primordial: votre enfant observe constamment vos réactions. Alors faites du repas un moment agréable et montrez que vous appréciez une alimentation saine et variée. Il ne veut toujours pas manger? Continuez comme vous le faites, proposez-lui sans forcer, variez les textures, couleurs et aliments, et dites-vous qu'un jour vous aurez un ado qui vous videra le frigo!
Suivez Minimi sur Instagram Lire aussi: 10 idées de collations collectives pour l'école saines et faciles à préparer Propreté: 12 conseils pour bien accompagner votre enfant Comment créer un coin repos pour votre enfant? La cuisine à hauteur d'enfant : délici'œufs!

auteur : Amélie Micoud - journaliste santé

Dernière mise à jour: juillet 2022
Comment faire vite et bien le plein de vitamine D? Comment faire vite et bien le plein de vitamine D?
Vista-life pharma

C’est en hiver et au printemps que notre vitamine D est au plus bas. Découvrez comment la garder au top pour profiter de ses bienfaits.

En savoir plus
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram