Cancer du sein : un nouveau type de dépistage plus précis que la mammographie et indolore

123m-borst-kanker)mammo-21-8.jpg

news

La mammographie photoacoustique ou PAM (PhotoAcoustic Mammography) est une nouvelle méthode fiable d’imagerie pour dépister le cancer du sein. La technique combine les ondes lumineuses et sonores pour effectuer des clichés détaillés du tissu mammaire. Elle n’utilise pas de rayonnement ionisant. Cette technique est actuellement étudiée dans plusieurs centres médicaux et a déjà fait ses preuves. L’imagerie photoacoustique est un complément prometteur aux méthodes existantes de diagnostic du cancer du sein. 

Voir aussi l'article : Cancer du sein : un simple test sanguin pour le dépistage ?

Qu’est-ce qu’une mammographie photoacoustique ?

La détection du cancer du sein requiert une imagerie précise et fiable. La mammographie photoacoustique constitue un nouvel instrument de diagnostic très prometteur. Des impulsions laser non ionisantes sont émises à l’intérieur des tissus. Si la lumière du laser touche un vaisseau sanguin, la chaleur induite provoque une légère augmentation de la pression, qui déclenche à son tour une onde sonore, enregistrée par l’appareil à ultrasons. De cette manière, le cancer du sein peut être détecté plus tôt et avec plus de précision grâce aux vaisseaux sanguins qui entourent une tumeur maligne. 

Voir aussi l'article : Cancer inflammatoire du sein : une forme de tumeur très agressive

Comment cela fonctionne-t-il ?

Michelle Heijblom, responsable de la TechMed Academy néerlandaise, explique le fonctionnement exact de la mammographie photoacoustique : « Nous émettons des rayons lumineux sur la poitrine. Les tissus absorbent cette lumière. Tout autour d’une tumeur maligne, les cellules sanguines absorbent particulièrement bien cette lumière. Cela déclenche une onde sonore que l’échographie peut capter. Nous sommes donc en mesure de savoir s’il y a une tumeur ou non et à quel endroit elle se trouve. »

« En général, l’examen des seins est effectué avec des rayons nocifs. Cet appareil n’en émet pas. La lumière laser est inoffensive pour le corps. En outre, les seins ne sont pas comprimés entre deux plaques comme c’est le cas lors d’une mammographie classique. Cette nouvelle méthode est donc moins douloureuse. Elle peut être appliquée à une très large partie de la population, tant aux jeunes femmes qu’aux plus âgées. »  

L’appareillage photoacoustique n’est pas encore tout à fait au point. La technique doit être peaufinée mais elle a déjà été saluée et récompensée à plusieurs reprises. « Je pense que cette technologie peut permettre de dépister de grands groupes de femmes », déclare Frank van den Engh, radiologue au centre médical de Twente. « Nous allons essayer de séduire l’industrie afin de poursuivre le développement de l’appareillage et de pouvoir le commercialiser. »

Voir aussi l'article : Dépistage précoce : pour quels types de cancers ?

Quels sont les avantages ?

La mammographie photoacoustique présente de nombreux avantages :

  • Une détection précoce de haute précision. La combinaison des ondes lumineuses et sonores fournit des clichés de haute résolution, très détaillés, ce qui permet un dépistage rapide des lésions mammaires.
  • La méthode est indolore. Contrairement aux mammographies traditionnelles, elle ne fait pas mal, les seins n’étant pas comprimés.  
  • La mammographie photoacoustique est particulièrement efficace sur les seins denses, ce qui n’est pas le cas des techniques classiques.
  • La technique utilise des impulsions lumineuses dépourvues de danger. Elle n’a pas recours à l’ionisation ni à un liquide contraste et est donc plus sûre.
  • C’est une technique évolutive. La technique et les instruments qu’elle utilise peuvent être facilement adaptés à l’examen d’autres organes humains. On a déjà conçu quelques appareils de détection du rhumatisme dans les articulations des doigts, par exemple.

Voir aussi l'article : Les taux de survie au cancer ont augmenté de façon spectaculaire

Sources :
https://www.utwente.nl
https://hemabo.nl

auteur : Sara Claessens - journaliste santé

Dernière mise à jour: décembre 2023
100 ans de fondation contre le cancer 100 ans de fondation contre le cancer
Fondation contre le Cancer

En 2024, la Fondation contre le Cancer célébrera son 100e anniversaire, sous le Haut Patronage de la Reine Mathilde. Depuis sa création son moteur a été la volonté de transformer l'espoir en victoire.

100 ans de fondation contre le cancer
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram