ad

Le magnétisme contre la dépression

Dernière mise à jour: novembre 2013 | 4893 visites
beh-TMS-170_400_07.jpg

news En cas de dépression résistante aux traitements (médicaments et/ou psychothérapie), on peut envisager de recourir à une technique reposant sur des impulsions magnétiques délivrées à travers le crâne.

Cette méthode, appelée stimulation magnétique transcrânienne (SMT), permet de stimuler électriquement les neurones - soit localement, soit à distance du site d’impulsion -, et d’en modifier l’activité. Pour l’instant, et dans le cadre de la dépression, elle n’est réservée qu’aux patients qui ne répondent pas aux traitements classiques, c’est-à-dire la prescription d’antidépresseurs, couplée ou non à une prise en charge psychothérapeutique.

Dans un état de lieux de la question, deux spécialistes (attachés à l’université South Carolina) indiquent que les séances de stimulation magnétique durent environ une demi-heure, cinq fois par semaine, pendant un à deux mois. Les impulsions – indolores - sont extrêmement brèves et répétées plusieurs milliers de fois par séance.

Les auteurs affirment qu'à peu de choses près, l’efficacité de cette technique est équivalente à celle des médicaments. Ils s’interrogent, dès lors, sur l’opportunité d'en élargir le champ d’application, et appellent à envisager, sur base d’études approfondies, l’intérêt d’y recourir en particulier comme « traitement d’entretien » de la dépression.

Source: The American Journal of Psychiatry (http://ajp.psychiatryonline)
publié le : 01/08/2011 , mis à jour le 08/11/2013
ad
pub