Qui dort bien maigrit mieux !

Dernière mise à jour: octobre 2012 | 31991 visites
vr-slapen-170_01.jpg

news Un régime amaigrissant efficace ne repose pas seulement sur la réduction de l’apport calorique et la pratique régulière d’une activité physique, mais également sur une… bonne nuit de sommeil ! Ce constat a été posé par des chercheurs de l’Université de Chicago, au terme d’une étude conduite sur une dizaine de volontaires.

En fait, dans cette étude-ci, la durée du sommeil n’a pas exercé d’influence sur la perte de poids totale, mais bien sur la « qualité » de l’amaigrissement, singulièrement la fonte de la masse graisseuse.

Dans un article publié par les Annals of Internal Medicine, les auteurs expliquent avoir constitué un groupe de dix patients, âgés de 35 à 49 ans, présentant un surpoids se traduisant par un indice de masse corporelle allant de 25 à 32. Leur régime alimentaire a été adapté, en limitant les calories à 90% des besoins quotidiens individuels.

Dans un premier temps, les participants ont été suivis – dans un environnement surveillé - durant une période de deux semaines, avec une durée du sommeil de 8h30 par nuit (la moyenne effective s’est en fait établie à 7h30). Dans une seconde phase, s’étalant toujours sur deux semaines, la durée maximale du sommeil a été fixée à 5h30 (5h14 dans les faits).

Résultat : une perte moyenne de trois kilos à chaque fois. Mais, mais… Lors de la première session, les sujets ont éliminé 1,5 kilo de graisse et 1,5 kilo de masse corporelle non graisseuse. Lors de la seconde, la proportion s’est établie à 0,6 kg de graisse, contre 2,4 kg de masse non graisseuse.

Un constat étonnant, qui fait dire au coordinateur de cette étude, le Dr Penev, que « le manque de sommeil, un trait de notre société moderne, paraît compromettre les efforts pour perdre de la graisse en suivant un régime alimentaire ».


publié le : 17/02/2011 , mis à jour le 25/10/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci