N’utilisez pas d’alcool à brûler dans le caquelon à fondue ou à gourmet

Dernière mise à jour: mars 2011

news Rien de plus convivial et de plus agréable pour célébrer l’an neuf durant la période de ripailles en janvier ou lors d’une occasion spéciale que de se retrouver en famille ou entre amis pour partager une fondue, un gourmet mais attention aux caquelons qui chauffent avec de l’alcool à brûler. Préférez des appareils électriques qui fonctionnent sans matières inflammables. De plus, outre les risques de brûlures, d’incendie avec la nappe qui prend feu lorsque le caquelon se renverse etc., signalons les risques d’intoxication voire d’empoisonnement avec des combustibles que sont l’éthanol et le méthanol. En fait, on ajoute des substances chimiques à l’alcool à proprement parler, ce qui lui confère une odeur et un goût particulièrement caractéristique. L’alcool à brûler n’est pas un simple alcool que l’on peut boire. Il arrivera d’ailleurs rarement que les enfants en avalent. Si cela devait tout de même être le cas, il est conseillé de rincer voire de gargariser abondamment la bouche à l’eau et de recracher l’eau après le bain de bouche…puis de boire quelques verres d’eau plate. D’autre part, une seule gorgée de méthanol peut provoquer un empoisonnement. Les premiers symptômes font croire à une légère cuite suite à l’ingestion d’alcool. Par la suite, suivront des vertiges, des troubles de l’équilibre, de la confusion. Certaines plaintes ne seront observées que dans les 18 à 24h après l’ingestion. On observa ainsi des maux de tête, une sensation générale de malaise, des nausées et vomissements, des douleurs abdominales et des troubles visuels. Les séquelles après une intoxication aiguë sont importantes : troubles visuels avec parfois une cécité définitive, des troubles neurologiques.

Si vous avez bu par accident du méthanol, il convient donc de rincer abondamment la bouche. N’oubliez pas de recracher l’eau du gargarisme. Surtout ne pas vomir car l’effet toxique pourrait se répandre très vite à tout l’organisme. Consultez très vite un médecin ou rendez-vous sur le champ aux urgences. Si de l’alcool à brûler est entré en contact avec la peau, il convient de laver la surface cutanée touchée avec de l’eau claire, tiède et un savon doux. N’oubliez pas de consulter un médecin si des effets indésirables ou des complications devaient se manifester. Il en va de même si l’alcool à brûler entre en contact avec vos yeux.

Les risques d’incendie avec de tels appareils sont fréquents. Il convient pour ce type d’appareils d’utiliser des gels plutôt que de l’alcool à brûler. Ne remplissez jamais le réservoir tant que l’appareil est toujours allumé. Remplissez toujours le réservoir lorsque l’appareil est éteint, froid et jamais à table en compagnie de convives. En effet, une flamme d’alcool à brûler est bien souvent invisible, elle peut brûler alors que vous pensez qu’elle est éteinte. Tenez toujours les couvercles de protection destinés à éteindre la flamme à proximité. Veillez à ce le caquelon ne soit pas sur un support inflammable et ce, afin d’éviter que votre table (bien souvent en bois ou en verre) ne devienne trop chaude. Placez un caquelon électrique le plus près possible d’une prise de courant. Evitez les rallonges dans lesquelles en se levant, vous pourriez vous prendre les pieds et donc tirer la nappe avec le caquelon vers vous. Ne laissez jamais les enfants seuls face à une fondue ou en faire une lorsqu’ils sont seuls à la maison!

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.