Eczéma de contact : quelles substances peuvent provoquer une éruption cutanée ?

Dernière mise à jour: juin 2022

dossier

Vous souffrez régulièrement de démangeaisons, de rougeurs ou de plaques cutanées sèches sans en connaitre la cause exacte ? Il s’agit peut-être d’un eczéma de contact, également appelé allergie de contact. C’est une dermatite, une inflammation de la peau provoquée par un contact avec certaines substances.

C’est quoi, l’eczéma ou l’allergie de contact ?

123_huid_jeuk_eczeem.jpg

L’allergie de contact ne touche que les personnes qui ont déjà été sensibilisées par un contact précédent avec la substance concernée et ont ainsi développé une hypersensibilité. On peut très bien travailler sans problème avec une substance pendant des années puis y devenir subitement allergique. D’autre part, un contact de quelques semaines peut aussi suffire.

Une fois qu’on est allergique, une très faible quantité d’allergènes suffit à provoquer des problèmes cutanés. En cas de contact avec un allergène, l’eczéma de contact va se développer plus vite sur une peau déjà abîmée, par exemple par une plaie ou un eczéma atopique déjà présent, que sur une peau intacte.

Certains symptômes d’hypersensibilité n’apparaissent qu’en combinaison du contact avec l’allergène avec l’exposition à la lumière. C’est un eczéma photo allergique, qui peut être déclenché par des parfums et des crèmes solaires, entre autres.

Voir aussi l'article : Dermatite atopique : de quoi s'agit-il ?

Quels produits peuvent provoquer un eczéma de contact ?

10% de la population est allergique au nickel (utilisé dans les montres et bijoux de fantaisie et les boutons en métal). De plus en plus de femmes occidentales développent une allergie aux substances contenues dans les parfums et les cosmétiques.

Parmi les autres déclencheurs fréquents, on trouve les sels de chrome, utilisés dans le ciment et pour tanner le cuir, la colle des sparadraps et des produits de bricolage, les produits de conservation des cosmétiques, les détergents (produits de nettoyage et de lessive comme le savon) et les désinfectants, les substances à usage professionnel comme les ingrédients de teintures capillaires et de permanentes chez les coiffeurs (eczéma du coiffeur), les substances présentes dans le latex… 

La liste ne cesse de s’allonger.  Depuis quelques années, on note une augmentation des allergies dues aux tatouages au henné et aux gels anti-inflammatoires utilisés en cas de douleurs musculaires, tendineuses ou articulaires

Voir aussi l'article : Allergies : faut-il laver sa vaisselle à la main ?

Comment savoir si on souffre d’une allergie de contact ?

Pour savoir à quelle substance vous êtes allergique, on procède à un test épicutané ou patch-test. Vous portez pendant deux jours des patchs contenant les différents allergènes sur la peau du dos. On contrôle ensuite la présence de réactions.

On ne se débarrasse généralement pas d’une allergie de contact. La seule prévention possible est d’éviter tout contact avec le produit responsable de votre allergie. Le médecin peut éventuellement prescrire une pommade anti-inflammatoire.

Voir aussi l'article : Prick test, intradermoréaction, patch test : comment ça fonctionne ?

En exclusivité chez Medi-Market ! En exclusivité chez Medi-Market !

Les meilleurs produits solaires aux meilleurs prix, c'est en exclusivité chez Medi-Market !

J'en profite !
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram