Haro sur la graisse abdominale

Dernière mise à jour: décembre 2021
123m-gewicht-11-8-20.jpg

news Dangereuse à tous points de vue, elle est surtout le reflet de la vie que l’on mène. Nos conseils pour s’en débarrasser.

Le lien entre l’abus de consommation de graisses alimentaires (et de sucre qui en produit) et de nombreuses maladies – dont celle d’Alzheimer – est désormais bien démontré. Si les dépôts de graisse sous-cutanés – qui se mettent entre la peau et la sangle abdominale – ne sont pas dangereux pour la santé, il n’en est pas de même pour la graisse viscérale qui s’accumule plus profondément, entre les muscles et les organes abdominaux…

« Il faut savoir que 1 kg de gras équivaut à 9.000 kcal », nous explique le Dr Youssef Mourabit, gastroentérologue à l’Hôpital Erasme. « Jusque dans les années 90, on a pensé que le rôle de la graisse sous-cutanée et de la graisse abdominale n’était que de stocker de l’énergie, via la consommation directe de gras ou la transformation des hydrates de carbone. Puis, on s’est aperçu que les deux jouaient aussi un rôle endocrinien en sécrétant des molécules qui vont agir non seulement dans les organes concernés, mais ailleurs dans le corps. »

➤ Pour lire la suite de l'article sur le site du Soir Mag : cliquez ici.

Passiflora forte – Apaisant lors des moments de stress Passiflora forte – Apaisant lors des moments de stress
A.Vogel

Retrouvez le calme lors des moments de stress et de tension grâce à la combinaison des plantes relaxantes.

Savoir plus?
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram