Enceinte, que pouvez-vous manger et boire aux repas de fête ?

Dernière mise à jour: juin 2022
123-zw-buik-groenten-voeding-10-19.jpg

news Si vous affichez un petit ventre rond à Noël et au Jour de l’An, amis et famille vont se presser pour vous féliciter. Pendant ce temps, il y a fort à parier que vous vous interrogiez sur les interdits alimentaires à respecter pendant la grossesse pour ne pas faire courir de risque à votre bébé. Le point sur ce qui est autorisé ou non, dans le verre et dans l’assiette, pour vous aider à y voir plus clair.

Trois agents infectieux à éviter

La listériose

Cette infection bactérienne d’origine alimentaire est très rare. Heureusement, car elle peut entraîner une infection du sang ou du système nerveux aux conséquences potentiellement dramatiques pour le fœtus. Bonne nouvelle toutefois : la grande coupable, la bactérie Listeria monocytogenes, ne résiste pas à la cuisson. Voilà pourquoi les médecins encouragent les femmes enceintes à ne pas manger de produits au lait cru, de viande ou de poisson cru…

La salmonellose

Dans l’absolu, cette infection bactérienne d’origine alimentaire se solde par une grosse gastroentérite. Mais durant la grossesse, la salmonellose peut être dangereuse pour le fœtus. Voilà pourquoi il faut cuire les aliments d’origine animale (poissons, viandes, produits laitiers, œufs) et bien se laver les mains avant de préparer les repas et de manger. Il faut aussi demander un avis médical en cas de symptômes de gastroentérite afin de bénéficier, si besoin, du traitement adapté.

La toxoplasmose

En dehors de la grossesse et de problèmes affectant le système immunitaire, cette infection parasitaire ne pose aucun problème particulier. Elle peut se manifester sous la forme d’une légère fièvre, d’un peu de fatigue, de ganglions au cou… Mais dans la plupart des cas, elle ne donne aucun symptôme. Voilà pourquoi votre médecin vérifie tout cela avec une analyse de sang en début de grossesse. Si vous l’avez déjà attrapée, tout va bien, vous êtes immunisée, vous ne pouvez plus l’attraper. Si vous n’êtes pas immunisée, il faut prendre quelques précautions, c’est-à-dire éviter le contact avec la terre et les excréments de chats, potentiellement contaminés par le parasite. La toxoplasmose peut en effet contaminer le fœtus et entraîner des complications parfois graves.

Oui au foie gras cuit et aux crevettes

D’une manière générale, pour limiter les risques, évitez donc tout ce qui est cru ou fumé. Oubliez bien entendu tous les types de carpaccio. Prenez du saumon cuit plutôt que du saumon fumé. Si les mollusques sont fortement déconseillés, vous pouvez vous régaler de homard, de crabe, de crevettes. Mais préférez la mayonnaise industrielle à la mayonnaise maison. Méfiance aussi avec la charcuterie type viande fumée ou salée, rillettes, foie gras, pâtés ; les fromages au lait cru ; les crudités et les fruits crus quand vous ne pouvez pas vous assurer qu’ils ont été bien lavés.

Au dessert, pas de mousse au chocolat ni de tiramisu

Pour finir en beauté votre repas de réveillon, n’hésitez pas à vous faire plaisir. Le reste du temps, pendant la grossesse, mieux vaut surveiller les apports en sucre provenant des friandises, des biscuits, des desserts lactés... Ils augmentent en effet les risques de prise de poids excessive et de diabète gestationnel, deux facteurs de complications connus pendant la grossesse et au moment de l’accouchement. Mais rien ne vous interdit de satisfaire vos envies gourmandes de façon très ponctuelle. Attention toutefois aux préparations à base d’œufs crus type mousse au chocolat ou tiramisu ou encore aux salades de fruits. L’idéal ? Les gâteaux cuits et les bûches glacées.

Zéro coupe de champagne

Les spécialistes sont unanimes sur le sujet : alcool fort ou non, il est fortement recommandé de ne pas boire une seule goutte pendant la grossesse. Champagne, vin, bière, digestif... Tous contiennent de l’éthanol, une molécule qui traverse la barrière placentaire et arrive directement dans l’organisme du fœtus où elle peut causer des dommages irréversibles. Mais bonne nouvelle, il y a d’autres options que de trinquer à l’eau le 24 et le 31 décembre. Rien ne vous empêche de boire un coca, en le choisissant sans sucre et sans caféine. Pensez à l’eau aromatisée avec des feuilles de menthe, des rondelles de concombre, d’orange ou de citron. Ou encore à la tisane fruitée glacée : il vous suffit de laisser tremper les sachets dans de l’eau au frigo pendant quelques heures, le résultat sera délicieusement désaltérant. Ponctuellement, à l’occasion de ce type de soirée, autorisez-vous un jus de fruits. Ils sont déconseillés au quotidien car trop riches en sucres. Mais après tout, c’est soir de fête ! Notez qu’il vaut mieux vous méfier de l’eau gazeuse si vous faites de la rétention d’eau : parce qu’elles sont chargées en sodium, les eaux gazeuses peuvent aggraver le phénomène.

Voir aussi l'article : Combien de sel pouvez-vous manger pendant la grossesse ?

auteur : Aurélia Dubuc - journaliste santé
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram