ad

Bruit de l’eau et chant des oiseaux : c’est bon pour le moral et la santé

Dernière mise à jour: mai 2021 | 1542 visites
123m-koppel-park-wandel-23-5.jpg

news Les sons de la nature sont bénéfiques sur le plan physique et mental. Une promenade dans un parc urbain ou en forêt agit de manière très positive sur de nombreux paramètres santé.

De plus en plus de recherches s’intéressent aux bienfaits pour la santé de la fréquentation des espaces verts (parcs, bois, forêts…) et des espaces bleus (bord de mer, d’étang, de rivière…). Des promenades régulières dans ces environnements sont particulièrement profitables, à la fois pour le mental et pour le physique.

Les effets de la pollution sonore

Les effets positifs de ces moments de « relaxation active » reposent évidemment sur la combinaison entre la détente psychologique (l’esprit vagabonde) et l’activité physique (marcher ou courir). Mais d’autres éléments interviennent, qui renvoient à nos sens : la vue, bien sûr, mais aussi l’ouïe par l’exposition aux bruits de la nature. Les effets de la pollution sonore inquiètent à de nombreux égards, et des liens sont établis avec les maladies cardiovasculaires, les troubles du sommeil et certains problèmes de santé mentale. De nombreux experts demandent avec insistance qu’une attention spécifique et énergique soit accordée à ce réel défi de santé publique, qui ne semble cependant pas constituer une priorité majeure pour les autorités. Ceci étant, et a contrario, les bruits peuvent-ils être bénéfiques ?

Une équipe canadienne (université Carleton) a croisé les résultats d’une vingtaine d’études internationales d’envergure consacrées à l’effet des sons de la nature sur la santé physique et mentale. Ces travaux ont été réalisés dans divers contextes : dans un environnement naturel (forêt, parc urbain…), en laboratoire ou encore en milieu hospitalier (avec la diffusion de bandes sonores).

L'eau, le vent et les oiseaux

Le constat est net : les bruits et les sons de la nature agissent de manière particulièrement favorable sur le stress et l’anxiété, sur l’humeur, sur la douleur, sur le bien-être physique et mental, ainsi que sur les performances cognitives. Trois types de sons sortent du lot : le bruit de l’eau (rivière, cascade…), celui du vent (dans les arbres notamment), et le chant des oiseaux.

La première recommandation des spécialistes consiste à inciter tout un chacun à se plonger aussi souvent que possible dans ces environnements, ne fût-ce que par une petite promenade. La seconde s’adresse aux gestionnaires, en particulier des parcs urbains publics : il est important de créer les conditions nécessaires pour que les sons naturels soient conservés, suscités ou renforcés. Ces aménagements ne demandent pas des investissements considérables, sachant qu’ils peuvent beaucoup bénéficier au plus grand nombre.

Voir aussi l'article : Bien-être : les bienfaits des documentaires sur la nature

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub