ad

Cérumen des oreilles : un indicateur de stress

Dernière mise à jour: janvier 2021 | 3642 visites
123m-oor-oren-22-10-19.jpg

news Le cérumen n’est pas très ragoûtant, mais il pourrait être d'une grande aide pour diagnostiquer et surveiller certains problèmes de santé, principalement les affections mentales liées au stress. Il donne en effet une bonne idée de la quantité de cortisol, l’hormone du stress, que le corps produit.

Le cortisol est libéré en cas de stress physique ou psychologique. Son taux peut fournir de nombreuses informations sur le degré de stress auquel une personne est exposée, ce qui est intéressant pour diagnostiquer des problèmes mentaux tels que la dépression et des affections liés au stress.

Mesurer le stress chronique

En principe, on mesure le taux de cortisol à partir d'un échantillon de sang, d'urine, de salive ou de cheveux, mais seulement en cas de stress aigu. En outre, les résultats sont influencés par plusieurs facteurs tels que le régime alimentaire et la consommation d'alcool.

Une équipe britannique (University College London et King's College London) a trouvé un moyen de tester efficacement le taux de cortisol accumulé sur une longue période, ce qui peut traduire une situation de stress chronique.

Les scientifiques ont développé un appareil qui permet à chacun de prélever facilement un échantillon de son propre cérumen. Il ressemble à un coton-tige mais avec une sorte de « frein » qui l'empêche de pénétrer trop profondément dans l'oreille et de l'endommager. Ils ont testé ce système sur des volontaires, en comparant les résultats avec ceux obtenus en analysant des échantillons de cheveux et de sang.

Les données ainsi récoltées se sont révélées beaucoup plus fiables pour évaluer le stress chronique. Avec ce nouveau dispositif, les tests pourraient être effectués plus rapidement, de manière moins coûteuse et plus efficacement que jamais.

Bientôt le diabète ?

Des essais plus approfondis sont nécessaires pour confirmer les résultats, mais les chercheurs ont déjà lancé la commercialisation de l'appareil. Ils se concentrent principalement sur la maladie mentale. Le dispositif fournit aux prestataires de soins de santé un outil supplémentaire pour effectuer des diagnostics plus précis et ainsi mieux adapter les traitements. L'appareil peut même aider à déterminer si une personne a besoin ou non d'antidépresseurs.

Les chercheurs veulent également savoir si le dispositif peut tester la glycémie, afin de faciliter le suivi du diabète. Il pourrait aussi être utilisé pour tester les anticorps contre la Covid-19 afin de déterminer si une personne a déjà eu la maladie. En outre, il existe de rares affections liées au cortisol, comme la maladie d'Addison et le syndrome de Cushing, pour lesquelles la méthode pourrait être très efficace.

cérumen.jpg

Voir aussi l'article : Oreille : quand et comment retirer un bouchon de cérumen ?

Source: Andy Furniere - Journaliste Santé / Heliyon (www.cell.com/heliyon/home)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub