ad

Cerveau : pourquoi il faut continuer à écrire à la main

Dernière mise à jour: décembre 2020 | 7225 visites
123m-studeren-schrijven-vingers-17-5.jpg

news Pour les enfants comme pour les adultes, l’écriture manuscrite constitue un exercice important qui fait… intelligemment travailler le cerveau.

L’écriture sur clavier, qu’il s’agisse d’un ordinateur ou d’un portable, devient peu à peu la norme au détriment de l’écriture manuscrite. Le clavier est important, bien sûr, et même un outil central dans nos activités professionnelles, scolaires ou de loisirs. Mais il est essentiel de ne pas délaisser pour autant l’écriture à la main, insiste cette équipe norvégienne (Norwegian University of Science and Technology). Au contraire : il faut renforcer son apprentissage dès le plus jeune âge et encourager sa pratique tout au long de l’existence.

Pourquoi ? Parce qu’elle fait travailler le cerveau de manière bien plus intense et plus… intelligente que l’écriture - disons - numérique. Pour démontrer cela, les chercheurs ont réalisé des tests auprès d’enfants et d’adultes, en mesurant leur activité cérébrale selon qu’ils écrivaient à la main ou qu’ils tapaient sur un clavier.

Le résultat est extrêmement clair, et il met en évidence une activité senso-motrice décuplée lors de l’écriture manuscrite. En fait, tous les sens sont bien davantage sollicités, avec en plus la nécessité d’un contrôle précis des mouvements subtils de la main.

En cascade, poursuivent les spécialistes, de nombreuses zones cérébrales sont mobilisées, et on observe notamment un renforcement des connexions dans les régions associées à l’apprentissage et à la mémoire. De fait, « ces deux fonctions sont facilitées et optimalisées par l’écriture manuscrite », soulignent les auteurs. Ils ajoutent que le dessin intervient lui aussi de manière bénéfique, et qu’en tout état de cause, il faut continuer à inciter nos enfants à écrire autant que possible à la main.

Voir aussi l'article : Faire des puzzles pour muscler son cerveau

Source: Frontiers in Psychology (www.frontiersin.org/journal)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub